Centre Max Weber - UMR 5283

Centre Max Weber - UMR 5283

L’enquête de terrain : sciences sociales et journalisme, Séminaire « Aux frontières du sans-abrisme. Quelles relations entre recherche et médias ? »

Vendredi 18 mars - de 10 h à 16 h à Paris

Équipes concernées :  

Titre de la séance : « L’enquête de terrain : sciences sociales et journalisme »

Vendredi 18 mars - de 10 h à 16 h à Paris Université Paris Diderot - Bâtiment Olympe de Gouges - Salle M19 8 place Paul-Ricoeur - 75013 Paris

Séminaire organisé en collaboration avec l’équipe 4 de recherche du Centre Max Weber et le Laboratoire de changement social et politique (LCSP), Université Paris Diderot.

10h-12h : Stéphane Beaud, professeur de sociologie à l’université Paris-Ouest Nanterre, membre du Centre Maurice Halbwachs ; Joseph Confavreux, journaliste à Médiapart

Résumé : L’ouvrage La France invisible dirigé par Stéphane Beaud, Joseph Confavreux et Jade Lindgaard est issu d’un travail collectif entre chercheurs et journalistes. À la différence de la tradition sociologique américaine, les rapports entre sociologie et journalisme en France sont plus distendus et conflictuels. Cet ouvrage constitue dans cette perspective une expérience intéressante puisqu’elle interroge l’enquête de terrain et les rôles respectifs de chacun. Cette séance aura donc pour objectif de saisir comment les différents modes d’approche du terrain, entre l’enquête sociologique et l’enquête journalistique ont été travaillés. En cela, les intervenants reviendront d’une part sur la genèse du projet et d’autre part sur le processus même de l’enquête, ses étapes, et son organisation.

12h-14h : Pause déjeuner

14h-16h : Michel Agier (sous réserve), Florence Bouillon, sociologue à l’université Paris 8 ; Claudia Girola, anthropologue, LCSP, à l’université Diderot-Paris 7, Sabrina Kassa, journaliste à Médiapart, Anne Claire Vallet (architecte et doctorante en anthropologie- EHESS).

Résumé : L’ouvrage Paris Refuge, habiter les interstices, dirigé par Michel Agier est également le fruit d’une collaboration entre chercheur(e)s et journaliste. Les intervenantes développeront, à partir de leur expérience personnelle, un regard réflexif sur ce type de collaboration entre enquête journalistique et enquête scientifique. Ce sera l’occasion de faire dialoguer leur propre expérience avec celles des protagonistes de La France invisible, d’interroger les démarches, les écritures, autrement dit les pratiques de l’enquête.

Séminaire organisé par le Centre Max Weber (UMR 5283, équipe 4 de recherche) avec le soutien du labex IMU et l’Université Jean Monnet, Saint-Étienne.

Publié le 3 mars 2016

Logo CNRS Logo Lyon 2 Logo ENS Logo Jean Monnet
Intranet Plan du site Mentions légales