Centre Max Weber - UMR 5283

Centre Max Weber - UMR 5283

10 octobre : Le statut du domicile dans l’intervention sociale : entre espace privé et support de politiques publiques

Date : Lundi 10 octobre 2016 10:00-16:30
Lieu : ISH, salle Elise Rivet
Adresse :

14 avenue Berthelot, Lyon


Équipes concernées :  

Une nouvelle séance du séminaire collaboratif « Pour une ethnographie du trouble dans la relation d’aide et de soin »

Rdv le 10 octobre 2016 à l’ISH, salle Elise Rivet, 10h-16h30

Le virage ambulatoire des politiques sociales et sanitaires fait du domicile un des principaux lieux de l’action publique en matière d’aide médico-sociale ou socio-éducative. De nombreux dispositifs d’intervention à domicile se sont développés : AEMO, SESSAD, SAVS, SAMSAH, ESA, aide à domicile, Equipes Mobiles etc. Nombre de politiques publiques sont mises en œuvre de manière concrète au sein du domicile (APA, placement familial, housing first...). En première analyse nous pourrions être tentés de reprendre les analyses critiques qui font du domicile un lieu de contrôle social (cf. Donzelot, La police des familles (1977), Fritsch et Joseph, Disciplines à domicile, (1977), Laé et Proth, « Les territoires de l’intimité, protection et sanction », Ethnologie française, 2002). Mais c’est sans compter l’extension de la norme d’autonomie ou du moins de l’injonction qui est faite aux bénéficiaires de devenir les acteurs de leur parcours de prise en charge, qui font du domicile aussi bien un lieu à aménager/protéger/soutenir qu’un point d’appui des politiques publiques. De manière à interroger cette hybridation du domicile, nous envisageons plusieurs interventions comme autant de variations autour d’un même thème. Nous prévoyons pour chaque séquence, une intervention de 20 minutes suivie d’une discussion de 20 mn environ.

  • 10h Pierre Vidal-Naquet, introduction
  • 10h15 Pierre VIdal-Naquet, « Le domicile, un lieu hybride ; le cas des manifestations des croyances religieuses dans le cadre des interventions à domicile »
  • 10h45 Pause
  • 11h Véronique Escande, « Le placement à domicile : histoire et actualité d’une mesure éminemment paradoxale »
  • 11h40 Béatrice Deries, « Lectures de Marc Breviglieri : appropriations du domicile, ou les tensions de la politique du proche »
  • 12h20 Repas
  • 14h05 David Grand, « La fabrique du domicile : territoires du maintien de soi »
  • 14h45 Pause
  • 15h Bénédicte Rivet, « La visite au domicile des personnes âgées perdant leur autonomie : évaluation ou régulation ? »
  • 15h40 Bertrand Ravon et Pierre Vidal-Naquet, Conclusion : « l’institutionnalisation du domicile au risque de l’autonomie »

Informations sur la séance et inscriptions : Bertrand Ravon bertrand.ravon[at]gmail.com ; Pierre Vidal-Naquet pierre.vidalnaquet[at]gmail.com

Publié le 2 octobre 2016

Logo CNRS Logo Lyon 2 Logo ENS Logo Jean Monnet
Intranet Plan du site Mentions légales