Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 04 octobre 2016

VIE SCIENTIFIQUE

Première séance du séminaire de l’équipe TIPO (04/11/2016)

L’équipe 1 Travail, institutions, professions et organisations ouvre la première séance de son séminaire 2016-2017.
Son invitée en sera Laure Bereni (Centre Maurice-Halbwachs), qui interviendra sur la thématique des pratiques de la diversité en entreprise. Elle est l’auteure de La bataille de la parité. Mobilisations pour la féminisation du pouvoir (Paris, Economica, 2015). Ses recherches récentes croisent la sociologie du droit, des organisations et des discriminations dans une perspective comparative (France/États-Unis).

Intitulé de l’intervention : « Au-delà du droit » ou « rien à voir avec le droit ». La promotion de la diversité, le droit et la raison des affaires. Une comparaison France/États-Unis

Résumé : fondée sur une enquête auprès de responsables diversité travaillant dans les sièges sociaux de grandes entreprises dans la région de New York et de Paris, cette communication s’intéresse à la manière dont ces cadres définissent le sens et les frontières de leur travail au regard des normes juridiques antidiscriminatoires. Il s’agit de mettre au jour les modalités plurielles d’un processus commun de « managérialisation du droit ».
Les responsables diversité des deux pays ont en commun de présenter la diversité comme une « initiative » des entreprises, servant leurs intérêts, plutôt que comme une réaction à des injonctions juridiques. Mais au-delà de cette rhétorique commune, les cadres qui travaillent dans les services diversité en France et aux États-Unis ont pour la plupart des manières distinctes de définir la diversité en rapport avec le droit : « au-delà du droit » pour les uns, « rien à voir avec le droit » pour les autres.

Cette enquête met au jour, plus largement, des modèles nationaux de régulation politique des discriminations, mais aussi des perceptions différenciées des rapports entre le droit et la raison des affaires.

La séance aura lieu le vendredi 4 novembre 2016 de 10h à 13h, en salle André Frossard de l’Institut des sciences de l’homme (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : Magali Robelet

RAPPEL : Enquête Sociale Européenne : Rencontre « Social Inequalities in Health » (24/10/2016)

À l’occasion de la présentation des premiers résultats de la 7e édition de l’Enquête Sociale Européenne (ESS), l’équipe centrale de l’ESS et la Très Grande Infrastructure de Recherche PROGEDO organisent une rencontre sur les inégalités de santé et la place des enquêtes européennes dans la définition des politiques publiques.

Intitulé : « Social Inequalities in Health »

Intervenants :

L’inscription est gratuite mais obligatoire, via le formulaire en ligne suivant.

La rencontre est organisée le lundi 24 octobre 2016, de 15h à 18h, à l’Institut d’Études Avancées de Paris - Hôtel de Lauzun (17 Quai d’Anjou - 75004 Paris).

En savoir plus  : programme (en anglais) en pièce jointe :

PDF - 504.2 ko

RAPPEL : Entretiens Jacques Cartier : « Territoires en santé / La santé des territoires » (21/11/2016)

La 29e édition des Entretiens Jacques Cartier, manifestation annuelle franco-canadienne, se déroulera cette année sur plusieurs sites de la région, du 21 au 23 novembre. Parmi les nombreux événements proposés, plusieurs impliquent des laboratoires de recherche lyonnais. La rencontre :

« Territoires en santé / La santé des territoires »

... impliquera ainsi le laboratoire EVS.

Résumé partiel : l’objectif de cette journée d’étude est de réunir des chercheurs et des acteurs des milieux de pratique québécois et rhônalpins autour d’une thématique transversale qu’est la santé dans les villes et les villes en santé.

Cet événement scientifique regroupe des experts et des praticiens des sciences sociales et des sciences de la santé qui s’intéressent aux sujets suivants : l’apport des transports actifs dans le bien-être des citadins, la qualité de l’environnement urbain et la santé urbaine, la cohésion sociale et les inégalités en santé, l’équité environnementale en milieu urbain, l’accessibilité aux ressources de la ville et les retombées économiques de la santé dans le développement urbain.

Attention, pour cet événement, le nombre de places sera limité à 40 personnes.

La journée se déroulera le 21 novembre 2016, à partir de 9h, au Centre hospitalier Lyon Sud (165 Chemin du Grand Revoyet - 69310 Pierre-Bénite).

En savoir plus : consulter la page Web dédiée

RAPPEL : Ouverture du site Web du Laboratoire de l’Éducation

Le Laboratoire de l’Éducation - LLE, Unité Mixte de Service 3773, a été créée en janvier 2016 par l’ENS de Lyon et le CNRS. Le Centre Max Weber en est membre fondateur.

LLE possède désormais un site Web, consultable à l’adresse suivante :

http://lle.ens-lyon.fr/

Contact : Christine Detrez

Fête de la Science 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes (08-16/10/2016)

Pour l’édition 2016 de la Fête de la Science en région Auvergne - Rhône-Alpes, plus de 180 000 visiteurs sont attendus, dont environ 50 000 scolaires, pour participer aux 1 200 événements proposés.

Les thèmes sont variés mais on retrouve de nombreuses activités autour de l’alimentation pour tous, l’astronomie, l’archéologie et les technologies innovantes.
La thématique générale de l’année 2016 est celle des légumineuses.

À Lyon, dans le cadre d’un Village des Sciences, l’ENS ouvre les portes de ses labos - quand c’est possible - ou en déplace une partie dans l’atrium de l’amphithéâtre Charles Mérieux (Site Jacques Monod, 46 allée d’Italie - 69007 Lyon) pour des démonstrations et ateliers. Une journée grand public est prévue le samedi 15 octobre, de 14h à 17h30 en continu.

À noter : trois laboratoires membres de l’Institut des sciences de l’homme représenteront les SHS au Village des Sciences de l’ENS : le CIHAM (Histoire, Archéologie, Littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux), DDL (Dynamiques du langage) et EVS (Environnement Ville Société) (en partenariat avec l’ISH).

En savoir plus :

PUBLICATIONS / INTERVENTIONS / PRIX

« Prostitution, quel est le problème ? » (L. Mathieu, Textuel, 2016)


La prostitution est une réalité qui dérange mais les raisons de s’y opposer paraissent souvent difficiles à saisir. Lilian Mathieu mobilise ici les ressources de la sociologie et de la philosophie pour cerner ce qui, véritablement, fait problème dans la vente de services sexuels. Il aborde pour cela le rapport particulier que la prostitution entretient avec le désir, le consentement et la vente du corps, et examine ses proximités avec d’autres phénomènes tels que le mariage, le salariat ou l’esclavage. La prostitution apparaît ainsi comme un opérateur critique à même d’interpeller un ensemble d’autres réalités problématiques de nos sociétés, qu’elles soient sexuelles, économiques ou politiques.

En savoir plus : entretien de Lilian Mathieu autour de son ouvrage disponible à l’adresse suivante

« Un changement de paradigme : le travail comme activité » (P. Bernoux, in Sociologie et sociétés, vol. 48, n°1, 2016)


Considérer le travail comme activité, c’est regarder ce que fait l’individu au travail, son activité concrète et non plus seulement l’environnement de ce travail, conditions de travail, salaire, organisation, relations hiérarchiques, etc. C’est regarder le « faire », observer avec précision ce que fait le travailleur dans son milieu de travail, le laisser parler de son travail concret. Privilégier l’observation précise et donner la parole aux exécutants permet de quitter les interprétations du travail les plus répandues, pour restituer l’ensemble des significations données par les travailleurs sur leur travail. C’est dans les descriptions précises du travail et dans ce que les exécutants en disent, qu’il faut chercher ces significations.

Récemment, sans doute surtout sous l’influence des psychologues et des ergonomes du travail, on est passé progressivement des anciennes approches du travail à une approche de l’activité, de ce que fait l’homme au travail. Ces nouvelles approches montrent qu’il peut inventer et qu’il invente d’autres manières de faire, qu’il peut innover dans son travail, qu’il n’est plus simplement soumis à une organisation mais qu’il est capable et disposé à être, à son niveau, un inventeur, qu’il donne aussi à son travail une foule d’autres significations. Considérer et analyser le travail comme activité permet alors de mieux comprendre les évolutions actuelles dans le monde du travail.

En savoir plus : article disponible en ligne via Erudit (accès authentifié)

Film de recherche « Sociologie de comptoirs, cafés cosmopolites » (réal. C. Gauthier, photos S. Binoux, 2016)


Sociologie de comptoirs, cafés cosmopolites, film réalisé par Catherine Gauthier, photos de Sandrine Binoux, est une co-production Centre Max Weber/MIM (Migrations et Images Mémorielles).

Durée : 35 mn

Synopsis : ce film de photos documentaires et d’archives rend compte d’une mémoire de l’accueil de l’immigration dans divers quartiers populaires de Saint-Étienne. Il apporte des témoignages singuliers sur le monde ouvrier d’hier et ses sentiments d’aujourd’hui. Comment ces cafés ont-ils subit les restructurations urbaines des quartiers centraux ? Disparaissent-ils du fait de la crise économique ou des changements de modes de vie de leurs habitués ? Pour les populations immigrées, à toutes les époques, les cafés sont des lieux d’entraide où l’on échange dans sa langue d’origine, les souvenirs du pays et où l’on vient écouter les artistes eux-mêmes émigrés, parfois ouvriers le jour, qui viennent s’y produire la nuit. Ils appartiennent aux loisirs populaires qui conduisent à rencontrer des compatriotes, d’autres immigrés et des familles ouvrières françaises.

Aujourd’hui, la tradition de la fête ne s’est pas totalement perdue mais se transforme avec la succession des générations, le vieillissement des patrons. Elle continue de participer à l’animation des espaces publics de la ville cosmopolite, malgré les effets que produisent les projets urbains successifs sur les formes, les usages et les populations de ces quartiers

Événements liés :

  • le 04 novembre 2016 : projection à la Cinémathèque municipale de Saint-Étienne, en partenariat avec les Archives municipales de Saint-Étienne et dans le cadre de la Biennale Traces ;
  • le 25 novembre 2016 à 19h : projection à Chambon-Feugerolles (salle Vachon, 26-24 rue de la République - 42500 Chambon-Feugerolles), organisée par le Centre social Cré’Actifs, en partenariat la Ville du Chambon-Feugerolles et avec MIM ;
  • du 18 novembre au 8 décembre (9h-18h) : exposition « Cafés cosmopolites » autour de prises de vues réalisées pour le film, au Centre social Cré’Actifs de Chambon-Feugerolles (1 place Claudinon Giraudet - 42500 Chambon-Feugerolles).

En savoir plus : fiche technique détaillée en pièce jointe :

PDF - 534.3 ko

APPELS À CONTRIBUTIONS/CANDIDATURES

RAPPEL : Lyon 2 : Appel à projets pluridisciplinaire interne 2017 (15/11/2016)

L’Université Lumière - Lyon 2 a ouvert son nouvel appel interne à projets.

Vous trouverez ci-après les principales nouveautés introduites :

La date limite de dépôt des projets au format électronique est fixée au 15 novembre 2016. Cet envoi doit être effectué aux adresses de messagerie suivantes : m.berthet@univ-lyon2.fr et veronique.dupraz@univ-lyon2.fr.
Cet envoi électronique doit obligatoirement être suivi d’un envoi papier des pièces originales du dossier au Pôle Projets de la DRED la même semaine.

Une lettre d’appui du laboratoire étant nécessaire, nous vous demandons de prévenir au plus tôt Bruno Milly ainsi que les responsables de votre équipe si vous comptez déposer un projet.

Contact : Michaël Berthet
En savoir plus : règlement, fiche projet à compléter et annexes spécifiques (participants et budget) en pièces jointes :

Word - 797.8 ko
Word - 793.2 ko
Excel - 35 ko
Excel - 32 ko

Fondation pour la recherche en alcoologie : Appel à projets de recherche (12/12/2016)

La Fondation pour la recherche en alcoologie, sous l’égide de la Fondation de France, ouvre un appel à projets de recherche en alcoologie dans les domaines des sciences biologiques, humaines et sociales.

L’objectif de la Fondation est de soutenir des programmes portant sur les trajectoires de vie en matière de consommation d’alcool, sa maîtrise ou la perte de son contrôle, l’entrée dans l’abus et la dépendance, le retour à une consommation maîtrisée. Dans ce cadre, les projets visant à l’évaluation des poids respectifs des facteurs génétiques et environnementaux (événements de vie, influence des parents, des pairs, facteurs de vulnérabilité, de protection, etc.) et leurs interactions, dans les troubles de l’usage d’alcool seront considérés comme prioritaires.

Plus précisément, trois grands axes de recherches seront privilégiés en 2017 :

Ces études devront avoir lieu en France ou permettre des comparaisons.

Le budget disponible pour 2017 est de l’ordre de 200 000 euros. Les équipes sélectionnées recevront une dotation annuelle, éventuellement renouvelable.

La date limite de dépôt des projets est fixée avant le 12 décembre 2016.

Contact : contact@fondationrecherchealcoologie.org
En savoir plus : appel complet en pièce jointe :

PDF - 578.6 ko

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE

RAPPEL : CNRS : Programme de soutien à la mobilité internationale de l’InSHS 2017 (21/11/2016)

Dans le cadre du soutien à la mobilité internationale et en appui au développement des projets scientifiques à dimension internationale, l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS propose aux chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs de recherche de ses unités de recherche une aide pour la réalisation d’actions de recherche à l’étranger, en 2017.

Cette aide concerne toutes les disciplines et tous les types de missions de recherche (travail de terrain, consultation de sources, montage de projet, rédaction d’ouvrage ou d’article en collaboration…). Elle s’applique à toutes les destinations (dans le respect des règles de séjour en vigueur dans les pays choisis) et à tout type d’institutions d’accueil.

Ces missions de recherche à l’étranger seront réalisées en 2017. Leur durée doit être supérieure à trois mois et ne peut excéder neuf mois. Cette aide se présente sous la forme d’un forfait mensuel de 2000 euros maximum affecté à l’UMR et destiné à couvrir les frais de mission.

Les candidatures seront expertisées sur la base de leur qualité et de leur intérêt scientifique. Les chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs de recherche doivent faire parvenir leur candidature au plus tard le 21 novembre 2016, par e-mail à : inshs.smi@cnrs.fr.

Le dossier de candidature doit comprendre :


Contact : inshs.smi@cnrs.fr
En savoir plus : formulaire de candidature à compléter en pièce jointe :

Word - 687.3 ko

Dispositif CIFRE France-Maroc : appel à propositions

Le dispositif Cifre (Conventions Industrielles de Formation par la REcherche) France-Maroc permet d’accueillir un doctorant marocain cofinancé par la France et le Maroc dans le cadre d’une Cifre montée avec une entreprise française et deux laboratoires, l’un français et l’autre marocain.

Il constitue un outil de rapprochement des entreprises et des laboratoires des deux pays.

Chaque laboratoire, français et marocain, devra pouvoir encadrer le doctorant selon les procédures de formation doctorale respectivement en vigueur dans les deux pays.

Chaque directeur de thèse devra être habilité à diriger des recherches et être membre du laboratoire considéré (et il ne pourra pas cumuler des fonctions dans l’entreprise partenaire).

Le doctorant devra pouvoir s’inscrire dans chaque école doctorale associée à chacun des laboratoires et assister aux cours qu’elles dispensent.

Contact : cifre@anrt.asso.fr
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

ACCOMPAGNEMENT/FORMATIONS

RAPPEL : Prochain « Espace Quanti » du Centre Max Weber (06/10/2016)

L’Espace quanti du Centre Max Weber est un espace de co-travail et d’entraide autour de tout ce qui a trait aux méthodes quantitatives. Il est ouvert à tous et toutes, vous venez quand vous voulez, avec votre ordinateur, vos données, vos questions, et vous restez le temps que vous voulez.

Il est animé par deux ingénieurs d’étude du laboratoire, Karine Pietropaoli et Julien Barnier.

Le prochain Espace quanti du Centre Max Weber aura lieu jeudi 6 octobre, entre 9h et 12h, à l’ISH, en salle Berty Albrecht (16 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Pour être consulté pour le choix des prochaines dates, n’hésitez pas à rejoindre la liste cmw-data : https://listes.ens-lyon.fr/sympa/subscribe/cmw-data.

Contact : Karine Pietropaoli et Julien Barnier
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement