Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 07 mars 2017

À LA UNE

RAPPEL : 10e Biennale internationale du Design de Saint-Étienne : participation du Centre Max Weber (09/03/2017 - 09/04/2017)




Entre le 9 mars et le 9 avril 2017, le Centre Max Weber s’empare de la thématique des mutations du travail de la 10e Biennale internationale du Design de Saint-Étienne et propose une opération de valorisation, de diffusion et d’expérimentation de recherche.

Intitulé : « In situ. Faire voir et faire parler les métamorphoses du travail »

Présentation partielle : quatorze membres (enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorants) de trois équipes du laboratoire (TIPO, PoCo, Cultures publiques) sont impliqués dans un total de neuf dispositifs thématiques répartis dans la ville de Saint-Étienne.

Chaque dispositif sera associé à une projection-débat d’un ou plusieurs films documentaires.

En outre, le laboratoire sera représenté dans un pas de porte, au 40 rue de la République, où des posters et des animations de présentation par les chercheurs concernés permettront de découvrir chacune des recherches. Le local servira également de studio d’enregistrement de témoignages.

L’accès à tous les espaces et toutes les projections est libre et gratuit.

Contact : Pascale Pichon
En savoir plus : présentation détaillée des thématiques, programme des projections et argumentaire à consulter sur le site Web de l’événement

VIE SCIENTIFIQUE

RAPPEL : Colloque international : « Les arts du spectacle au prisme du développement durable » (08-10/03/2017)

Le laboratoire Passages XX-XXI de l’Université Lumière Lyon 2, l’Institut de Recherches en Études Théâtrales et l’Institut de Recherches en Cinéma et Audiovisuel de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et l’équipe de recherche en Management des Entreprises Culturelles et Industries Créatives de la Burgundy School of Business s’associent dans le cadre d’un colloque international.

Intitulé : « Les arts du spectacle au prisme du développement durable »

Résumé : la transposition, dans le champ des pratiques culturelles et artistiques, des notions de « soutenabilité » et de « développement durable » signale de nouveaux points d’attention et de préoccupation. Elle souligne l’émergence d’un paradigme à la fois économique, politique, esthétique et philosophique, mais prête à discussion. L’enjeu de ce colloque est de s’interroger sur le degré de pertinence des liens à établir entre arts du spectacle et développement durable, et sur les spécificités des pratiques se référant au registre du développement culturel durable.

Cinq demi-journées sont organisées avec des sessions de communications et des tables rondes destinées à croiser les analyses des chercheurs et les regards des professionnels sur les pratiques artistiques se référant au registre du développement culturel durable.

L’inscription est libre mais obligatoire via l’adresse suivante.

Le colloque se déroulera du mercredi 8 au vendredi 10 mars 2017, à Paris, au Théâtre de la Cité Internationale (salle La Resserre) (17 boulevard Jourdan - 75014 Paris).

Contact : Daniel Urrutiaguer
En savoir plus : programme du colloque en pièce jointe :

RAPPEL : Quatrième séance du séminaire de l’équipe DVP (10/03/2017)

L’équipe 2, Dynamiques sociales et politiques de la vie privée, invite à la quatrième séance publique de son séminaire 2016-2017.

Son invitée sera Séverine Mayol (chargée d’enseignements à l’Université Paris Descartes).

Intitulé de la séance : « Être parent et devenir père : l’intervention sociale auprès des hommes sans domicile »

Résumé : depuis quelques années, et notamment depuis la mise en œuvre du programme de réhabilitation des hébergements collectifs, le statut parental des hommes sans domicile devient un élément de l’accompagnement social proposé par les centres d’accueil et d’hébergement.
Cependant, si l’évocation des enfants et la prise en compte de la parenté des hommes sans domicile se généralisent, les professionnel.le.s semblent distinguer parentalité et paternité. L’objet de cette communication sera d’interroger, à partir d’entretiens réalisés auprès de professionnel.le.s du social, cette distinction en regard des modèles familiaux dominants et émergents.

La séance aura lieu le vendredi 10 mars 2017 de 09h30 à 13h, en salle Berty Albrecht de l’Institut des sciences de l’homme (16 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : Gaëlle Clavandier

RAPPEL : Deuxième séance du séminaire « Action collective » (10/03/2017)

Le séminaire Action collective, commun au Centre Max Weber et à Triangle, en est à sa sixième année d’existence. Après avoir questionné les rapports que les mouvements sociaux entretiennent aux institutions, puis s’être penché sur l’analyse des parcours et des univers militants, il se propose cette année de travailler sur ce qui se joue dans les organisations.

Organisateurs : Sophie Béroud, Montserrat Emperador, Camille Hamidi, Lilian Mathieu, Daniel Thin.

Argumentaire général partiel : les travaux de Robert Michels ont ouvert la voie à une appréhension des phénomènes de délégation et de concentration du pouvoir dans les organisations. On trouve également du côté de la sociologie de Pierre Bourdieu les outils conceptuels pour réfléchir aux implications du travail de représentation, aux multiples divisions que celui-ci engendre (division sexuée, générationnelle, sociale du travail militant), aux formes de dépossession et de remise de soi dans les organisations. En partant de ce socle de connaissances, des travaux récents s’efforcent cependant de revenir sur l’usage de technologies visant à « faire participer » ou à assurer des modalités plus horizontales de discussion et de prise de décision. Les recherches sur les pratiques du community organizing sont intéressantes de ce point de vue, comme celles prenant pour objet les tentatives pour transformer ces techniques de participation en savoirs codifiés.

La deuxième séance de l’année 2017 aura pour intervenant Manuel Cervera Marzal, ATER en science politique, EHESS-CESPRP.

Intitulé de l’intervention : « Domination masculine et résistances féminines au sein d’un collectif altermondialiste »

La séance se déroulera vendredi 10 mars 2017, de 10h30 à 12h30, en salle R253 de l’ENS de Lyon (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Lilian Mathieu
En savoir plus : présentation complète du séminaire sur le site Web de Triangle

RAPPEL : Conférence transversale du Centre Max Weber : Dorit Geva (14/03/2017)

Le Centre Max Weber a le plaisir d’inviter Dorit Geva dans le cadre d’une conférence transversale du laboratoire.

Intitulé de la conférence : « Genre et populisme : Le cas de Marine Le Pen et du Front National contemporain »

Résumé : comment le populisme est-il genré ? Malgré l’émergence d’un consensus parmi les sociologues et les politologues sur la façon de concevoir le populisme, il n’y a pas d’accord pour savoir si le genre est important pour comprendre le populisme. Un examen des approches existantes en matière de genre et populisme montre que la plupart de ces recherches sont effectuées à distance du sujet (et des sujets). Au lieu de cela, je mène une étude qualitative sur le Front National depuis quatre ans, ce qui permet l’identification d’une relation plus complète entre le populisme et le genre. J’examine le populisme comme « style politique », et je montre l’articulation fortement genrée des symboles et des performances politiques créés par Marine Le Pen et le Front National d’aujourd’hui.
Plus important, j’observe comment les sujets politiques sont interpellés par cette écologie symbolique. J’utilise le cas de Marine Le Pen pour examiner certaines des particularités des femmes populistes, mais aussi pour comprendre quelques traits plus généraux du populisme.

Dorit Geva est Associate Professor of Sociology du Département de Sociologie et d’Anthropologie Sociale du Central European University (depuis 2011). Elle est accueillie cette année au Collegium de l’Université de Lyon.
Ses domaines d’expertise sont la sociologie politique, les questions de genre, la sociologie comparative et historique, les méthodes qualitatives.

Le nombre de places étant limité, l’entrée est libre sur inscription, via le formulaire en ligne suivant.

La conférence se tiendra le mardi 14 mars 2017, de 18h00 à 20h00, en salle Elise Rivet (4e étage) de l’Institut des sciences de l’homme (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

En savoir plus : consulter le site Web personnel de D. Geva

Journée de présentation : « Action sociale globale : participation des usagers et accès aux droits » (24/03/2017)

Le Centre Max Weber, l’Association de Gestion de l’Action Sociale des Ensembles Familiaux (AGASEF) et le Conseil départemental de la Loire invitent à une journée de présentation des travaux de recherche-action et pratiques innovantes en action sociale globale.

Intitulé de la journée : « Action sociale globale : participation des usagers et accès aux droits »

Résumé : l’AGASEF est depuis sa création en 1969 une association en perpétuelle évolution et ce dans le but de répondre au mieux aux besoins des personnes sur les territoires.
Pour autant, le mouvement n’est pas chose facile. L’évolution des pratiques et plus encore les changements de postures, doivent être préalablement pensés, discutés et sérieusement travaillés. Dans ce sens, les équipes de l’AGASEF ont noué depuis de nombreuses années un partenariat avec des associations extérieures et parallèlement travaillent assidument avec les chercheurs de l’Université de Saint-Étienne.

La journée se déroulera en deux temps :

- Des enjeux de la participation des allocataires à l’action sociale communautaire : mise en place du Soutien Familial de Proximité et Hébergement dans les mesures éducatives , démarche participative sur le quartier de Montreynaud, Analyse des avancées et effet de l’implantation territoriale de l’équipe de référents de parcours AGASEF ;
- recherche en cours sur la traduction de la demande : des besoins aux décisions (RSA & aide éducative) ;
- présentation du guide méthodologique rendu au CIPDR sur le travail réalisé au sein des cellules d’écoute et d’accompagnement des familles dans le cadre de la prévention de la radicalisation.

La journée est organisée le vendredi 24 mars 2017, à 14h, à l’auditorium de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne (10 rue Tréfilerie - 42000 Saint-Étienne).

Contact : Claire Autant-Dorier

RAPPEL : Séminaire transversal du Centre Max Weber : « Mensonges et statistiques » (07/04/2017)

Le Centre Max Weber organise une journée de réflexion autour des usages des statistiques dans la recherche en sociologie. Elle se situe donc dans la lignée de l’Espace quanti animé par Julien Barnier et Karine Pietropaoli.

Intitulé de la journée : « Mensonges et statistiques »

Des interventions, d’Emmanuel Didier notamment, et de plusieurs chercheurs du Centre Max Weber permettront une approche croisée de la problématique retenue.

Programme provisoire :

9h30 : Accueil des participants
9h50 : introduction de la journée, par Michèle Dupré
10h00 : intervention d’Emmanuel Didier, L’État néo-libéral ment-il ?
10h45 : intervention de Magali Mazuy, Posture scientifique et surenchère du chiffre
11h45 : intervention de Pascal Vallet, Observations, mesures et vérifications de la mesure dans L’œil à la page, une enquête de Jean-Claude Passeron et Michel Grumbach

Buffet réservé aux membres du laboratoire : sur inscription à l’adresse suivante

14h00 : intervention de Pierre Mercklé, Les enquêtés mentent-ils ? Incohérences de réponse et illusion biographique dans les enquêtes longitudinales par questionnaires
14h45 : intervention de Marion Gilles, Des chiffres détournés. Conflits d’usages des statistiques de santé au travail en entreprise
15h45 : table ronde avec les intervenants, animée par Pascal Vallet
16h30 : fin de la journée

Cette journée aura lieu le vendredi 7 avril 2017, en salle F08, rez-de-chaussée du bâtiment Formation du site Descartes de l’ENS de Lyon (15 parvis René Descartes -69007 Lyon).

Contact : Michèle Dupré
En savoir plus : résumé des interventions en pièce jointe :

PUBLICATIONS / INTERVENTIONS / PRIX

« En finir avec l’intérêt général. L’expression démocratique au temps des ego » (J. Ion, Éditions du Croquant, 2017)


Il est des mots qui parfois dispensent de penser. Ainsi celui d’intérêt général qui se trouve aujourd’hui brandi aussi bien par ceux qui entendent vaincre la prétendue tyrannie des égoïsmes que par ceux qui disent se battre contre les communautarismes.

Ce petit ouvrage veut montrer que ce terme est toujours d’usage polémique et qu’il importe, au nom même de la démocratie, de le déconstruire. Car la démocratie ce n’est ni l’élection ni l’avis majoritaire ; c’est d’abord la libre expression des contradictions qui traversent le monde social. Et si la période est à l’exaltation de la personne et à l’autonomie individuelle, elle est aussi celle du développement des liens horizontaux et d’une forte exigence démocratique. Dans une société ouverte où les individus sont moins liés par des appartenances héritées, émergent de nouvelles façons d’intervenir dans l’espace politique où les ego et le commun peuvent faire bon ménage.

En savoir plus : consulter la page Web de l’éditeur

« Innovations techniques, violence obstétrique et revendications féministes : l’exemple des nouvelles technologies reproductives en France » (L. Tain, in Chronique féministe, n°118, 2016)


Article paru dans le dernier numéro paru de Chronique féministe, dont le dossier est intitulé : Gynécologie et féminisme : causes communes ?

En savoir plus : sommaire du numéro disponible sur le site Web de l’éditeur

APPELS À CONTRIBUTIONS/CANDIDATURES

RAPPEL : Appel à communications : Journée d’étude « Sport et jeu vidéo » (15/03/2017)

Dans le cadre de la prochaine Semaine internationale du corps (International Body Week) qui se déroulera à l’UFR STAPS de l’Université Paris Descartes du 26 au 30 juin 2017, le laboratoire TEC organise une journée d’études pluridisciplinaire portant sur les liens entre jeu vidéo et activités physiques et sportives (APS).

Intitulé : « Sport et jeu vidéo. Relations, usages et pratiques »

Argumentaire partiel : avec le jeu vidéo, le sport sort du stade et permet à des pratiquants qui en étaient généralement exclus d’y participer (personnes âgées ou en surpoids), tandis qu’à l’inverse, avec l’e-sport, le jeu vidéo réinvestit les infrastructures sportives lors des événements compétitifs majeurs avec pour objectif de renforcer sa légitimité sociale, institutionnelle et sportive.

L’étude des rapports entre sport et jeu vidéo a rarement été interrogée par le domaine universitaire (Buzy, Di Filippo, Goria & Thevenot, 2016). C’est ce que nous nous proposons de faire lors de cette journée d’étude pluridisciplinaire, au travers de trois axes thématiques.

Les contributions attendues sont un résumé pour communication orale seulement. Ces résumés doivent tenir sur une seule page de format Word (caractère 12 peu importe la police d’écriture choisie).

La date limite de dépôt des résumés est fixée au 15 mars 2017.

Contact : sport.jv2017@gmail.com
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

RAPPEL : CNRS : Appel à projets : PEPS 3S « Sécurité des Sociétés et des Systèmes » (17/03/2017)

La Mission pour l’interdisciplinarité du CNRS lance un nouvel appel à Projets exploratoires premier soutien (PEPS) intitulé :

« Sécurité des Sociétés et des Systèmes – 3S »

Cet appel, à l’interface entre sciences humaines et sociales, physique, mathématiques et informatique, entend favoriser de nouvelles recherches autour des enjeux de la sécurité et de la défense, qui permettent de mieux comprendre – et/ou de contrer - les nouvelles vulnérabilités créées ou aggravées par l’interconnexion grandissante et la complexité des systèmes et des sociétés.

Argumentaire partiel : les questions touchant à la sécurité et à la défense ne concernent plus seulement la géopolitique ou la recherche appliquée à l’armement. Elles doivent maintenant être intégrées dans de nombreux champs de recherche :

L’objectif de cet appel est de soutenir des recherches originales qui prennent en compte la question des risques relatifs à la sécurité dans le fonctionnement interconnecté des systèmes et des sociétés. Les recherches doivent associer des disciplines et techniques peu habitués à travailler ensemble : les sciences de la nature et de l’environnement, les sciences de l’information, l’ingénierie, et les sciences humaines et sociales (droit public, analyses des politiques publiques, éthique, géographie, sociologie, économie...).

Date limite du dépôt des candidatures : 17 mars 2017 à midi.

Contact : fabrice.boudjaaba@cnrs-dir.fr (responsable scientifique du PEPS) / Mission pour l’interdisciplinarité
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

RAPPEL : Appel à articles : revue Urbanities - Journal of Urban ethnography (29/03/2017)

La revue internationale en ligne Urbanities - Journal of Urban ethnography lance un appel à articles dans la continuité de la thématique du 3e Congrès de l’Association of Critical Heritage Studies.

Intitulé de l’appel : « L’imaginaire paradoxal des villes occidentales : patrimoine, gentrification et résistances »

Résumé : si la ville moderne occidentale se transforme, sous l’action des aménageurs, en écho à des utopies, des programmes de développement et des intérêts économiques, on néglige trop souvent l’action quotidienne d’habitants et d’acteurs sociaux qui s’approprient les lieux et contribuent à les transformer. Dans cette mutation de la ville, le patrimoine se trouve à la croisée d’enjeux économiques et sociaux singuliers : d’une part il est convoqué par les aménageurs et les acteurs de la gentrification et du tourisme ; d’autre part il est utilisé dans de multiples formes de résistances plus ou moins actives qui s’opposent à ces politiques d’aménagement.
On pourrait croire que ces tensions qui s’exercent sur les transformations urbaines opposent deux modes patrimoniaux différents. Pourtant, dans un cas comme dans l’autre, ce sont souvent des récits assez voisins qui sont mobilisés, évoquant un imaginaire de la ville européenne largement partagé, au delà des oppositions politiques et des stratifications sociales : nostalgie de la sociabilité populaire et ouvrière, vitalité de la rue qu’on cherche à retrouver, authenticité des paysages urbains ou industriels passés etc. C’est ce paradoxe que nous souhaitons interroger dans volume, à partir de présentations fondées sur des travaux ethnographiques ou historiques.

La revue est très attentive à ce que les articles - sauf exception - s’appuient sur une ethnographie solide.Les articles sont publiés en anglais mais les textes peuvent être soumis en anglais comme en français. Étant une revue en ligne, la longueur maximale des articles n’est pas limitée absolument, cependant il est conseillé de ne pas dépasser 40 000 signes (8000 mots). Les images et illustrations sont les bienvenues.

Si vous êtes intéressés par une participation, il vous revient de prendre contact avant le 30 mars 2017 avec Michel Rautenberg. Les propositions de textes devront être transmises pour le 31 mai 2017.

Contact : Michel Rautenberg
En savoir plus : consulter les consignes aux auteurs sur le site Web de la revue

RAPPEL : Région AURA : Appel à projets « Recherche académique » (31/03/2017)

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a pour objectif de soutenir le développement économique et industriel des territoires en renforçant la contribution des acteurs de la recherche publique à ce développement. Cette volonté est inscrite dans le nouveau Schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (SRESRI), qui a été adopté le 9 février 2017 par délibération de l’Assemblée plénière du Conseil régional.

C’est pourquoi la Région souhaite désormais privilégier, au travers d’un nouveau dispositif dédié, le soutien à des projets de recherche académique, portés par des laboratoires de recherche et ayant un fort potentiel de développement socio-économique. Ce dispositif vise à :

Le site de l’appel à projets sera ouvert du mercredi 1er au vendredi 31 mars à 12h, date de clôture du dépôt des candidatures.

À noter : la fiche d’identité du projet nécessitera un visa préalable de l’établissement bénéficiaire. Afin d’organiser ce circuit de signature, l’Université Lyon 2 demande aux porteurs de projets de bien vouloir communiquer à la DRED (m.berthet@univ-lyon2.fr) les pièces nécessaires à l’instruction du projet au plus tard le mardi 28 mars.

Contact : AAP-Recherche@auvergnerhonealpes.fr
En savoir plus : consulter le site Web de l’appel

RAPPEL : Appel d’offres régional de la Ligue nationale contre le cancer (24/04/2017)

Les Comités départementaux de la coordination Auvergne-Rhône-Alpes et Saône et Loire de la Ligue nationale contre le cancer lancent un appel à projets de recherche (fondamentale, clinique, translationnelle, épidémiologique, sciences humaines et sociales), destiné à financer des projets mono ou pluri-équipe d’une durée d’un an, renouvelables une deuxième année.

Date limite de candidatures : 24 avril 2017.

Contact : Victoria Rousset-Thiry, secrétariat partagé de la coordination : ccaura@ligue-cancer.net
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE

Prix d’Amsterdam 2017 (31/03/2017)

Placé et organisé sous le haut patronage de l’Initiative franco-néerlandaise et de l’ambassade des Pays-Bas en France, le Prix d’Amsterdam a pour objectif de récompenser tous les deux ans un/e étudiant/e français/e afin de l’inciter à poursuivre des recherches en sciences humaines et sociales aux Pays-Bas. Le prix sera décerné pour la quatrième fois en 2017.

Conditions d’éligibilité  :

La dotation de ce prix d’excellence est de 15 000 €.

La date limite de réception des dossiers de candidature au Prix d’Amsterdam est fixée au 31 mars 2017.

En savoir plus  : appel détaillé consultable à l’adresse suivante

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement