Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 19 janvier 2016

VIE SCIENTIFIQUE

RAPPEL : Journée d’étude : « Parenté, laïcité, normes juridiques » (04-05/02/2016)

Le Centre Norbert Elias organise deux journées d’étude dans le cadre de la thématique « Dimension sexuée de la vie sociale ».

Intitulé : « Parenté, laïcité, normes juridiques »

À noter : Jean-Hugues Déchaux participera doublement à ces journées.

Les journées se tiendront les jeudi 4 et vendredi 5 février 2016, de 9h30 à 17h, en salle de réunion et en salle A du Centre Norbert Elias (Centre de la Vieille Charité, 2 rue Vieille Charité - 13002 Marseille).

Contact : Jean-Hugues Déchaux
En savoir plus : programme des journées en pièce jointe :

PDF - 447 ko

Journée d’étude : « L’accompagnement du handicap à domicile : enjeux moraux, sociaux et politiques » (08/02/2016)

Le Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (LISE) (CNRS-CNAM) et l’Observatoire des emplois de la famille proposent une journée d’étude portant sur le thème de l’accompagnement du handicap à domicile.

Intitulé : « L’accompagnement du handicap à domicile : enjeux moraux, sociaux et politiques »

À noter : Maks Banens interviendra lors de cette journée.

La journée se déroulera lundi 8 février 2016, de 9h à 16h, dans l’enceinte du Salon d’honneur (1er étage) du CNAM (3 rue Conté - 75003 Paris).

L’inscription est nécessaire, avant le 1er février 2016, auprès de : audrey.lefevre@cnam.fr

Contact : Audrey Lefevre
En savoir plus : programme de la journée en pièce jointe :

PDF - 601.5 ko

Journée « Bien Vieillir » 2016 (21/05/2016)

La Communauté de Recherche Académique de la Région Rhône-Alpes « Qualité de vie et vieillissement » (ARC 2) assure l’organisation, en partenariat avec l’Agence Régionale du Développement et de l’Innovation (ARDI), d’une nouvelle journée thématique en partie ouverte au grand public, l’édition 2014 ayant réuni plus de 400 participants.

Intitulé : Bien Vieillir

Scientifiques, industriels, et partenaires sociaux régionaux feront ensemble un tour d’horizon des recherches et offres technologiques existantes dans le domaine du Bien Vieillir. Il sera abordé du point de vue des neurosciences, de la gérontologie, de la physiologie et des sciences cognitives.

Des conférences et des stands seront les média de cette journée. Le grand public sera accueilli l’après-midi.

Thèmes abordés :

Vous désirez déposer une proposition de stand gratuit dès à présent ?
C’est possible en nous envoyant une proposition par mail : pascale.michelon@univ-lyon2.fr
Merci de décrire brièvement la nature de l’offre que vous désirez présenter.

Les stands seront tenus par des chercheurs, industriels et partenaires sociaux intéressés par la qualité de vie et le vieillissement et proposeront de nouvelles offres technologiques, des services et des projets.

La journée aura lieu le samedi 21 mai 2016, de 9h à 18h, à l’Université Lumière - Lyon 2 (18 Quai Claude Bernard - 69007 Lyon).

Contact  : Pascale Michelon, ARC 2 Communication & Coordination
En savoir plus : consulter le site Web de la journée

PUBLICATIONS / INTERVENTIONS / PRIX

« Pour la sociologie. Et pour en finir avec une prétendue culture de l’excuse » (B. Lahire, La Découverte, 2016)


Depuis plusieurs décennies, la sociologie est régulièrement accusée d’excuser la délinquance, le crime et le terrorisme, ou même de justifier les incivilités et les échecs scolaires. À gauche comme à droite, nombre d’éditorialistes et de responsables politiques s’en prennent à une « culture de l’excuse » sociologique, voire à un « sociologisme » qui serait devenu dominant.

Bernard Lahire démonte ici cette vulgate et son lot de fantasmes et de contre-vérités. Il livre un plaidoyer lumineux pour la sociologie et, plus généralement, pour les sciences qui se donnent pour mission d’étudier avec rigueur le monde social. Il rappelle que comprendre les déterminismes sociaux et les formes de domination permet de rompre avec cette vieille philosophie de la responsabilité qui a souvent pour effet de légitimer les vainqueurs de la compétition sociale et de reconduire certains mythes comme celui du self made man, celui de la « méritocratie » ou celui du « génie » individuel. Plus que la morale ou l’éducation civique, les sciences sociales devraient se trouver au coeur de la formation du citoyen, dès le plus jeune âge. En développant la prise de distance à l’égard du monde social, elles pourraient contribuer à former des citoyens qui seraient un peu plus sujets de leurs actions.

En savoir plus : table des matières et extrait disponibles sur le site Web de l’éditeur

Deux publications de C. Thuderoz

  • Faut-il prendre sa voiture les jours de pluie ? Petits exercices de sociologie pratique à l’usage des décideurs (nous tous) (Presses universitaires de Rennes, 2016)


Nous provoquons ce que nous ne voulons pas voir arriver, nous pénalisons tous ceux qui sont affectés par nos décisions, et celles-ci semblent peu appropriées. Comment les performer ? En étant attentif, toujours et partout, aux conséquences pratiques de nos décisions.

En savoir plus : table des matières et extrait disponibles sur le site Web de l’éditeur

  • « Penser le tiers, penser le conflit », in Négociations : conflit, décision et délibération, 2015/2 (n° 24), De Boeck


L’auteur propose de penser conjointement les figures, diversifiées, du tiers et du conflit. Il esquisse une typologie en termes de « configurations conflictuelles » du désaccord à l’affrontement, le concept de conflit étant jugé ambigu et approximatif. Il distingue deux régimes polaires d’intervention du tiers : le rapprochement ou le dessaisissement des parties. Cette tension – résoudre ou réguler ? – est aussi une tentation : aider ou profiter ?

En savoir plus : article disponible via CAIRN (accès authentifié)

« Les familles monoparentales en Europe : de nouvelles façons de faire famille pour de nouvelles normes ? » ( M.-C. Le Pape, B. Lhommeau, E. Raynaud, in Couples et Familles édition 2015, Insee Références, 2016)


Les modes de vie familiaux se sont diversifiés dans la totalité des pays européens, mais selon des degrés et à des rythmes différents. L’analyse des représentations sociales montre parallèlement une plus grande tolérance à l’égard de comportements auparavant perçus comme déviants par rapport à la norme du couple marié avec enfants. Dans un contexte où l’institution matrimoniale était la norme et le divorce interdit ou tabou, le veuvage était la cause principale de monoparentalité. Le contexte a changé, la monoparentalité s’est diffusée et d’autres formes ont émergé, notamment les mères et les pères divorcés ou célibataires.

L’analyse croisée de deux enquêtes européennes permet de dessiner cinq groupes de pays.

En savoir plus : dossier thématique disponible à l’adresse suivante

Conférence-débat autour de l’ouvrage de M. Amara, Le Mali rêvé (L’Harmattan, 2015) (28/01/2016)


Le rêve qu’incarnait le Mali depuis les années 1990 s’est transformé en un véritable cauchemar. Comment ce pays en est-il arrivé là ?

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

L’événement se déroulera le jeudi 28 janvier, de 18h30 à 20h30, à la Bibliothèque de la Part-Dieu (30 boulevard Marius Vivier Merle - 69003 Lyon).

En savoir plus : consulter la page Web suivante

APPELS À CONTRIBUTIONS/CANDIDATURES

RAPPEL : Lyon 2 : Appel à communications Module M2 « Recherches sociologiques » (28/01/2016, 04 et 11/02/2016)

Dans le cadre du module Journée d’étude du Master 2 « Recherches sociologiques » de l’Université de Lyon 2, un appel à communications est ouvert auprès des enseignant-es chercheur-ses en sociologie (titulaires et vacataires) de la région lyonnaise .

Intitulé : « Mettre en mots le monde social »

Résumé partiel : la question de la parole et du langage est une question transversale à tous les objets sociologiques : faire une enquête sociologique, c’est in fine mettre par écrit, dans un vocabulaire spécifique, une réalité qu’on modèle par les termes mêmes qu’on emploie pour parler d’elle.
Mais la question des mots avec lesquels on parle du monde social ne se limite pas aux résultats de la recherche : elle est présente à toutes les étapes de l’enquête elle-même et participe à la production de ses données, des lectures préliminaires à l’enquête de terrain avec chacune de ses interactions écrites ou orales.
Enfin, la production d’un discours sociologique sur le monde ne se contente pas de le décrire ni même de le construire : elle contribue en retour à le transformer. Ce constat de l’omniprésence des mots et du langage à tous les niveaux de la démarche sociologique nous a poussé-e-s à nous interroger plus longuement - car rien n’est moins neutre que le langage.

Trois axes sont proposés :

Les interventions prendront la forme de rencontres préliminaires à la journée d’étude et se tiendront le 28 janvier, le 4 février et le 11 février 2016, à 14 et 16h, à l’Université Lyon 2, sur le campus de Bron.

Chaque conférence dure 2h et est prise en charge en heures CM.

Contact : m2r.sociologie1516@gmail.com
En savoir plus : texte de l’appel complet en pièce jointe :

PDF - 84.2 ko

RAPPEL : AISLF : Appel à communications session « Participation citoyenne et frontières mouvantes entre les savoirs » (31/01/2016)

Dans le cadre du XXe Congrès de l’Association internationale des sociologues de langue française , qui se tiendra du 4 au 8 juillet 2016 à Montréal (Canada), un appel à communications est ouvert pour la session ad hoc (no. 3) intitulée :

« Participation citoyenne et frontières mouvantes entre les savoirs »

Résumé partiel : cette proposition de session ad hoc vise à débattre des effets complexes de la participation citoyenne sur les frontières entre les savoirs. Depuis une quinzaine d’années, il n’a jamais été autant question de participation citoyenne, comme en témoigne la multiplication des comités d’usagers, des consultations publiques et des démarches cliniques inclusives des « patients partenaires » dans le domaine de la santé et des services sociaux.
Cette participation, promue par les institutions publiques, peut être lue comme un appel à la prise en compte de savoirs expérientiels détenus par des groupes et jusqu’alors mis de côté. À mesure que certains participants se professionnalisent, leur statut d’« experts d’expérience » entre en tension avec les monopoles décisionnels et les savoirs des intervenants, gestionnaires et chercheurs avec lesquels ils travaillent.
Dans certains cas, la participation citoyenne a pour effet de donner plus de poids à leur parole, habituellement non prise en compte par les milieux institutionnels, et contribue à réduire les inégalités qu’ils vivent dans l’accès à la prise de parole. Dans d’autres cas, il s’agit davantage d’une participation factice des citoyens qui renforce le statu quo entre les groupes et les savoirs dont ils sont porteurs.

Les débats seront orientés selon les quatre axes suivants :

La soumission des propositions se fera en ligne sur le site Web du Congrès jusqu’au 31 janvier 2016 (minuit, GMT +1) : http://congres2016.aislf.org/

Contact : baptiste.godrie@umontreal.ca ou mariedossantos@unistra.fr
En savoir plus : texte de l’appel complet en pièce jointe :

PDF - 166 ko

RAPPEL : Appel à contributions pour la revue Hommes & Migrations (05/02/2016)

La revue Hommes & Migrations appelle aux contributions pour un numéro à paraître en septembre 2016.

Titre provisoire du numéro : « Les ondes de choc de 2015 »

Résumé partiel : les tueries de 2015 en France ont suscité des réactions et des traumatismes d’une rare ampleur. Nombreux et divers sont les discours, les interprétations, ainsi que les grandes manifestations où s’est affiché l’attachement au débat contradictoire. Les interprétations de ces événements ont été multiples.
C’est l’analyse des ondes de choc provoqué par ces attentas de 2015 que ce numéro entend mener, grâce à une approche critique et distanciée, de l’ensemble des questionnements et des idées qui ont été alors débattues pour expliquer ces attentats, notamment la manière dont les débats ont établi des liens entre ces événements dramatiques et les problématiques migratoires, objet de la revue.

Deux axes sont proposés :

Dans un premier temps, les propositions d’article de une à deux pages présentant la question étudiée, les matériaux utilisés et les méthodes de recueil de ces matériaux, et les analyses principales peuvent être envoyées jusqu’au 5 février 2016 aux adresses suivantes : marie.poinsot@histoire-immigration.fr et abdelhafid.hammouche@univ-lille1.fr.

Contact : Abdelhafid Hammouche
En savoir plus : texte de l’appel complet en pièce jointe :

PDF - 342.9 ko

RAPPEL : Appel à communications « Ateliers sur la Contradiction » (05/02/2016)

Les Ateliers sur la Contradiction sont nés en 2007-2008 à Saint-Étienne et Lyon. Ils ont pour but de « remettre la raison en chantier », autour du concept transversal de contradiction, dans une démarche qui encourage autant une approche logique et rigoureuse que l’exploration de domaines ne relevant pas directement du langage discursif ; et qui s’adresse autant aux spécialistes du monde académique qu’aux ingénieurs, décideurs, artistes et, au-delà, toutes les personnes désireuses d’échanges pluridisciplinaires.

À l’occasion des Quatrièmes Ateliers sur la Contradiction qui se dérouleront les 14, 15 et 16 avril 2016, à l’École Centrale de Lyon, un appel à communications est lancé. Il porte sur le thème :

« Expérience, Expertise et Expérimentation »

Résumé partiel : les rationalités classiques et les champs d’exercice de la science comme de l’esprit scientifique sont aujourd’hui pris dans des tensions parfois paradoxales. Sujettes à controverses,contestations, contre-pouvoirs, contre-expertises, ébranlées dans leurs discours de vérité, les sciences et leurs acteurs « légitimes » et « experts » (ingénieurs, chercheurs, techniciens, designers. . . ) sont parfois appelés à coproduire la connaissance avec des acteurs « amateurs » citoyens éclairés (l’univers des « labs » en plein essor : fablabs, biolabs, learninglabs. . . associatifs ou institutionnels). Entre ces deux pôles des relations sciences et société, qu’en est-il de ces trois termes : expérience, expertise et expérimentation ?

Quels sont les enjeux aussi bien sociopolitiques, scientifiques, qu’économiques de cette soif d’expérimentation et de production scientifique ? Quels contours disciplinaires, conceptuels, épistémologiques autant que pratiques redessine-t-elle ? Quelles contradictions voit-on naître dans ces initiatives, tant pour les acteurs scientifiques, « amateurs », qu’institutionnels ?

Quatre axes (non exhaustifs) sont proposés :

Résumé d’une page à soumettre avant le 05 février midi à : marie.goyon@ec-lyon.fr et franck.dahlem@ec-lyon.fr

Contact : marie.goyon@ec-lyon.fr et franck.dahlem@ec-lyon.fr
En savoir plus : texte de l’appel complet en pièce jointe :

PDF - 748.9 ko

Appel à candidatures Prix « Passion Enseignement et Pédagogie dans le Supérieur » 2016 (11/02/2016)

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche met en place un Prix annuel :

« Passion Enseignement et Pédagogie dans le Supérieur (PEPS) »

Il s’agit de valoriser l’engagement des enseignants, des chercheurs, des équipes pédagogiques et des équipes d’appui dans la transformation des pratiques de formation dans les établissements d’enseignement supérieur français.

Le Prix PEPS est destiné à reconnaître la qualité de l’enseignement, à promouvoir le développement de modalités pédagogiques innovantes et à les valoriser au sein de la communauté de l’enseignement supérieur.
Dans cet objectif, le Prix PEPS met en lumière des actions exemplaires en pédagogie dans l’enseignement supérieur qui allient excellence et dynamisme. Il donne droit au titre de « Lauréat du Prix PEPS » et est décerné dans quatre catégories :

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 11 février 2016 à minuit.

Contact : prixpeps@enseignementsup.gouv.fr
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

RAPPEL : GIS Institut du Genre : Appel à communications Conf. européenne « Égalité de genre dans l’enseignement supérieur » (29/02/2015)

La 9e conférence européenne sur l’égalité de genre dans l’enseignement supérieur (et la recherche), organisée par le CNRS, l’Université Paris Diderot et l’Université Sorbonne Paris Cité, avec le soutien du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, se tiendra du 12 au 14 septembre 2016 à Paris, à l’Université Paris Diderot.

Dans ce cadre, un appel à communications est proposé.

Les propositions portant sur les thèmes suivants seront plus particulièrement considérées :

Les propositions peuvent porter sur les perspectives de recherche, le développement de politiques, ou encore la mise en œuvre pratique d’actions.

Trois modes de communication sont possibles : 1) communication orale individuelle ; 2) panel complet (durée 1h30) ; 3) affiche.

La langue de la conférence est l’anglais.

Les propositions sont à soumettre avant le 29 février 2016 à l’adresse suivante : 9euconfgenderparis@listes.uspc.fr

Contact : 9euconfgenderparis@listes.uspc.fr
En savoir plus : texte de l’appel complet et formulaire de candidature en pièces jointes :

PDF - 54.5 ko
Word - 68.2 ko

ACCOMPAGNEMENT/FORMATIONS

RAPPEL : Prochains Espaces Quanti du Centre Max Weber (22/01/2016 et 04/02/2016)

L’Espace quanti est un temps de travail partagé autour de tout ce qui à trait aux méthodes quantitatives. Chacun vient avec son ordinateur portable, son projet, ses données, ses questions... Il est ouvert à tous les membres du laboratoire, quel que soit « son niveau » ou l’état d’avancement de son projet.

Et si vous souhaitez être pris en compte pour le choix des prochaines dates des ateliers, inscrivez-vous à la liste dédiée « cmw-data » :

https://listes.ens-lyon.fr/sympa/subscribe/cmw-data

Le prochain Espaces quanti du Centre Max Weber auront lieu vendredi 22 janvier 2016 de 13h30 à 16h30 en salle Ennat Léger de l’ISH (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon) et jeudi 4 février 2016, de 13h30 à 16h30, en salle Berty Albrecht (au 16 avenue Berthelot).

Les horaires sont indicatifs, vous venez quand vous voulez et restez le temps que vous voulez.

Contact  : Karine Pietropaoli

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement