Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 21 février 2017

À LA UNE

10e Biennale internationale du Design de Saint-Étienne : participation du Centre Max Weber (09/03/2017 - 09/04/2017)



Entre le 9 mars et le 9 avril 2017, le Centre Max Weber s’empare de la thématique des mutations du travail de la 10e Biennale internationale du Design de Saint-Étienne et propose une opération de valorisation, de diffusion et d’expérimentation de recherche.

Intitulé : « In situ. Faire voir et faire parler les métamorphoses du travail »

Présentation partielle : quatorze membres (enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorants) de trois équipes du laboratoire (TIPO, PoCo, Cultures publiques) sont impliqués dans un total de neuf dispositifs thématiques répartis dans la ville de Saint-Étienne.

Chaque dispositif sera associé à une projection-débat d’un ou plusieurs films documentaires.

En outre, le laboratoire sera représenté dans un local fixe, rue de la République, où des posters et des animations de présentation par les chercheurs concernés permettront de découvrir chacune des recherches. Le local servira également de studio d’enregistrement de témoignages.

L’accès aux espaces et aux projections est libre et gratuit, sauf dans le cas du dispositif Esthétique de l’enquête. Explorer le travail grâce à l’œuvre cinématographique (inscription nécessaire).

Contact : Pascale Pichon
En savoir plus : présentation détaillée des thématiques, programme des projections et argumentaire à consulter sur le site Web de l’événement

VIE DU LABO

RAPPEL : Troisième séance du séminaire doctoral du Centre Max Weber 2016-2017 (13/03/2017)

Le séminaire doctoral du Centre Max Weber est animé par des doctorants et pour les doctorants du laboratoire. Il est un espace d’échanges au sein duquel il est possible de discuter, en toute convivialité, de vos recherches.

La trame principale du séminaire sera cette année « la sociologie et ses frontières ». Entendue au sens large, la notion de « frontière » renvoie aussi bien aux frontières disciplinaires, culturelles, linguistiques ou encore institutionnelles, qui peuvent représenter un obstacle sur vos terrains ou, au contraire, être sources de discussions fécondes autour des objets de recherche.

La troisième séance du séminaire aura pour intitulé :

« La sociologie au-delà des frontières : communiquer à l’international »

Elle se déroulera le lundi 13 mars 2017, 17h à 19h, à l’Institut des sciences de l’homme, en salle Berty Albrecht (16 avenue Berthelot - 69007 Lyon). La séance sera suivie d’un buffet.

Séances suivantes :

Si vous souhaitez participer à l’organisation du séminaire ou d’une séance en particulier, n’hésitez pas à nous contacter via les adresses de Bastien Pereira Besteiro (bastien.pereira-besteiro@univ-lyon2.fr), de Melvin Salignat (Melvin.salignat@univ-lyon2.fr) et/ou d’Elodie Hommel (elodie.hommel@ens-lyon.fr).

En savoir plus : consulter le livret d’accueil des doctorants du laboratoire.

VIE SCIENTIFIQUE

RAPPEL : Atelier « Globalisation du marché matrimonial et femmes en migration » (24/02/2017)

Le Centre Max Weber co-organise l’atelier

« Globalisation du marché matrimonial et femmes en migration »

Argumentaire : dans le prolongement de la journée d’études organisée, à l’Université de Lyon 2, le 15 octobre 2015, consacrée aux « Migrant.e.s par le mariage », l’atelier « Globalisation du marché matrimonial et femmes en migration » entend poursuivre les réflexions entamées précédemment autour des migrations et du mariage, essentiellement sous l’angle des femmes. Grâce à nos deux invitées conférencières, Beate Collet et Yvonne Riaño, nous explorerons la complexité des unions transnationales.

Comment expliquer l’attractivité de certains hommes et de certaines femmes sur le marché matrimonial globalisé ? Quels mécanismes façonnent le phénomène des migrations par le mariage ? Quelles sont les motivations des migrant.e.s par le mariage ? Comment penser ensemble les unions transnationales et les rapports de domination liés à la race et au genre ? C’est notamment autour de ces questions que l’atelier « Globalisation du marché matrimonial et femmes en migration » est construit.

Intervenantes  :

Entrée libre et gratuite, sur inscription : gwenola.ricordeau@univ-lille1.fr.

L’atelier se déroulera le 24 février 2017, de 9h30 à 12h30, en salle Elise Rivet (4e étage) de l’Institut des sciences de l’homme (14 avenue Berthelot – 69007 Lyon).

Contact : Laure Sizaire

RAPPEL : Quatrième séance du séminaire de l’équipe TIPO (03/03/2017)

L’équipe 1 Travail, institutions, professions et organisations invite à la quatrième séance de son séminaire 2016-2017.

Son intervenante en sera Sidonie Naulin (MCF Sciences Po Grenoble).

Intitulé de l’intervention : « Travail et identité professionnelle dans le secteur de la gastronomie »

Résumé : cette communication porte sur l’évolution du travail et de l’identité professionnelle des journalistes critiques de restaurants depuis la Seconde Guerre mondiale. Il se fonde sur un travail empirique d’analyse des productions journalistiques et d’étude des trajectoires individuelles. Les différentes modalités d’exercice du métier qui coexistent ou se succèdent apparaissent liées aux types de trajectoire professionnelle des critiques. Elles impliquent des pratiques, mais aussi des conceptions de l’excellence professionnelle et des formes d’identité professionnelle différentes.
Mon travail s’attache non seulement à les identifier mais aussi à comprendre leur articulation et leur succession. L’étude des trajectoires ascendantes de journalistes dans la période récente met en évidence la manière dont s’imposent de nouveaux critères d’excellence professionnelle et leur incidence sur la morphologie professionnelle.

La séance aura lieu le vendredi 3 mars 2017 de 10h à 13h, en salle André Frossard de l’Institut des sciences de l’homme (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

En savoir plus : programme du séminaire en pièce jointe :

Chaire « Égalité, Inégalités et Discriminations » : journée d’étude (06/03/2017)

La Chaire « Égalité, Inégalités et Discriminations » de l’Université Lumière-Lyon 2 organise une journée d’étude intitulée :

« La recherche peut-elle contribuer à la lutte contre les discriminations ? »

Cette journée est organisée en partenariat avec la DRJSCS - Rhône Alpes et avec le soutien de la ville de Villeurbanne.

Résumé : dans le cadre de cette journée d’étude nous souhaitons montrer l’intérêt des liens à construire entre le monde de la recherche et celui des professionnels de la Lutte Contre les Discriminations (LCD).

Comment développer une relation constructive ? Comment les professionnel-le-s peuvent-ils/elles participer à la recherche, voire à sa co-production ? Comment valoriser les connaissances produites et les rendre parfois effectives dans la LCD ?
Diplômées du Master « Egalité, Inégalités et Discriminations », les intervenantes présenteront leurs résultats de recherche issus de leur mémoire et de leurs expériences.

L’accès est libre sur inscription par courriel à : inscription.chaire.EID@gmail.com.

L’événement se déroulera lundi 6 mars 2017, de 9h à 16h, en salle de conférence du Palais du Travail de Villeurbanne (9 place Lazare Goujon - 69100 Villeurbanne).

Contact : Djaouida Sehili et Patrick Rozenblatt (co-responsables de la Chaire)
En savoir plus : programme de la journée d’étude en pièce jointe :

RAPPEL : Table ronde avec Baptiste Coulmont : « Changer de prénom » (09/03/2017)

Les Presses universitaires de Lyon organisent, suite à la publication, en 2016, de l’ouvrage de Baptiste Coulmont (sociologue, Université Paris 8), Changer de prénom : de l’identité à l’authenticité, un débat entre l’auteur, Cyril Grange, historien (CNRS, Centre Roland Mousnier, Paris-Sorbonne) et Maître Olivier Matocq, avocat (Barreau de Lyon).

L’ouvrage constitue une étude de la jurisprudence des changements de prénom en France, qui permet à la fois de déployer une sociologie empirique de la fabrique de « l’authenticité » (dans le rapport de l’individu à son corps ou à son genre, à son époque ou encore à son sentiment d’appartenance nationale), et d’engager une réflexion sur l’évolution de l’identification étatique et la libéralisation progressive du droit.

Un an après, tandis que la législation a été modernisée et que la procédure de changement de prénom a été simplifiée, quittant le tribunal pour les services d’état civil, Baptiste Coulmont est invité à débattre pour analyser les enjeux de cette évolution et ses conséquences dans les pratiques.

À noter : la table ronde sera animée par Philippe Charrier (Centre Max Weber).

L’inscription est gratuite mais nécessaire à l’adresse suivante.

L’événement se déroulera jeudi 9 mars 2017, de 18h à 20h, dans l’enceinte du Grand amphithéâtre de l’Université Lyon 2 (Campus Berges du Rhône) (18 quai Claude Bernard - 69007 Lyon).

En savoir plus : présentation complète de l’ouvrage sur le site Web des PUL

Quatrième séance du séminaire de l’équipe DVP (10/03/2017)

L’équipe 2, Dynamiques sociales et politiques de la vie privée, invite à la quatrième séance publique de son séminaire 2016-2017.

Son invitée sera Séverine Mayol (chargée d’enseignements à l’Université Paris Descartes).

Intitulé de la séance : « Être parent et devenir père : l’intervention sociale auprès des hommes sans domicile »

Résumé : depuis quelques années, et notamment depuis la mise en œuvre du programme de réhabilitation des hébergements collectifs, le statut parental des hommes sans domicile devient un élément de l’accompagnement social proposé par les centres d’accueil et d’hébergement.
Cependant, si l’évocation des enfants et la prise en compte de la parenté des hommes sans domicile se généralisent, les professionnel.le.s semblent distinguer parentalité et paternité. L’objet de cette communication sera d’interroger, à partir d’entretiens réalisés auprès de professionnel.le.s du social, cette distinction en regard des modèles familiaux dominants et émergents.

La séance aura lieu le vendredi 10 février 2017 de 09h30 à 13h, en salle Berty Albrecht de l’Institut des sciences de l’homme (16 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : Gaëlle Clavandier

RAPPEL : Deuxième séance du séminaire « Action collective » (10/03/2017)

Le séminaire Action collective, commun au Centre Max Weber et à Triangle, en est à sa sixième année d’existence. Après avoir questionné les rapports que les mouvements sociaux entretiennent aux institutions, puis s’être penché sur l’analyse des parcours et des univers militants, il se propose cette année de travailler sur ce qui se joue dans les organisations.

Organisateurs : Sophie Béroud, Montserrat Emperador, Camille Hamidi, Lilian Mathieu, Daniel Thin.

Argumentaire général partiel : les travaux de Robert Michels ont ouvert la voie à une appréhension des phénomènes de délégation et de concentration du pouvoir dans les organisations. On trouve également du côté de la sociologie de Pierre Bourdieu les outils conceptuels pour réfléchir aux implications du travail de représentation, aux multiples divisions que celui-ci engendre (division sexuée, générationnelle, sociale du travail militant), aux formes de dépossession et de remise de soi dans les organisations. En partant de ce socle de connaissances, des travaux récents s’efforcent cependant de revenir sur l’usage de technologies visant à « faire participer » ou à assurer des modalités plus horizontales de discussion et de prise de décision. Les recherches sur les pratiques du community organizing sont intéressantes de ce point de vue, comme celles prenant pour objet les tentatives pour transformer ces techniques de participation en savoirs codifiés.

La deuxième séance de l’année 2017 aura pour intervenant Manuel Cervera Marzal, ATER en science politique, EHESS-CESPRP.

Intitulé de l’intervention : « Domination masculine et résistances féminines au sein d’un collectif altermondialiste »

La séance se déroulera vendredi 10 février 2017, de 10h30 à 12h30, en salle R253 de l’ENS de Lyon (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Lilian Mathieu
En savoir plus : présentation complète du séminaire sur le site Web de Triangle

Conférence de Jean-Michel Besnier : « Quel humanisme à l’ère du numérique ? » (16/03/2017)

Pour la deuxième conférence du cycle « Sur les épaules de Gaston : penser l’ingénieur humaniste de demain », l’Institut Gaston Berger invite le professeur Jean-Michel Besnier, titulaire de la chaire de Philosophie des Technologies d’Information et de Communication à l’Université Paris IV-Sorbonne.

Intitulé de la conférence : « Quel humanisme à l’ère du numérique ? »

Elle sera suivie d’une table ronde animée par Michel Faucheux, avec Éric Maurin comme, directeur de l’INSA Lyon, Jacques Michel, professeur à l’Institut d’Études Politiques de Lyon et responsable du Groupe de Recherche en Épistémologie Politique et Historique, Jean-François Gérard, professeur des universités INSA Lyon et Directeur-Adjoint de l’Institut de Chimie du CNRS, et Christine Solnon, professeur à l’INSA et chercheuse au Laboratoire d’Informatique en Image et Systèmes d’information (LIRIS).

L’entrée est libre sur inscription via le formulaire en ligne suivant.

La conférence se tiendra le jeudi 16 mars 2017, de 15h à 17h, dans l’enceinte de l’Amphithéâtre Gaston Berger de l’INSA de Lyon (20 Avenue Albert Einstein - 69100 Villeurbanne).

En savoir plus : descriptif détaillé à l’adresse suivante

Journées d’étude : « Circulations familiales et reconfigurations de la parenté » (16-17/03/2017)

Le Centre Norbert Elias organise deux journées d’étude dans le cadre de son Domaine « Natures genre santé ».

Intitulé des journées : « Circulations familiales et reconfigurations de la parenté »

Argumentaire : ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé.

Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les identités et les appartenances.

Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?
À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.

À noter : Jean-Hugues Déchaux participera à la journée du 16 mars 2017.

Les journées sont organisées les jeudi 16 et vendredi 17 mars 2017, de 9h30 à 17h, en salle A du Centre Norbert Elias (site de la Vieille Charité) (2 rue de la Charité - 13002 Marseille).

Contact : agnes.martial@univ-amu.fr
En savoir plus : programme des journées en pièce jointe :

APPELS À CONTRIBUTIONS/CANDIDATURES

RAPPEL : ANR : Projet transnational sur la durabilité (05/04/2017)

L’Agence nationale de la Recherche (ANR) lance un appel à projets intitulé :

« Transformations vers la durabilité (T2S) »

Sous l’égide du Belmont Forum et du réseau NORFACE, le programme T2S soutient les projets internationaux et interdisciplinaires qui portent sur des solutions liées aux défis sociétaux et environnementaux.

Argumentaire partiel : les sociétés contemporaines font face à des bouleversements climatiques, une dégradation environnementale et un épuisement des ressources sans précédent au niveau mondial. Ni les moyens mis en œuvre, ni les solutions avancées jusqu’à présent pour faire face aux défis liés à la question de la durabilité n’ont démontré leur efficacité.
Ainsi, il semble nécessaire de porter un effort concerté et global visant à stimuler des projets de recherche sur les transformations vers la durabilité à même de faire surgir de nouvelles solutions aux défis sociétaux et environnementaux.

L’appel à projets portera sur les trois thèmes suivants :

Date limite de dépôt des pré-dossiers : 5 avril 2017.

Contact : Xavier Engels
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

CNRS : Appel à projets 2017 « Osez l’Interdisciplinarité ! » (19/04/2017)

Le CNRS lance à travers la Mission pour l’interdisciplinarité, l’appel à projets non thématique

« Osez l’interdisciplinarité ! »

Il a pour objectif d’aider les jeunes chercheur(e)s qui souhaitent orienter leurs recherches vers l’interdisciplinarité à travers un nouveau projet scientifique résolument novateur ne pouvant être amorcé sans un soutien spécifique.

Pour être recevable au titre de cet appel, le projet doit correspondre à un changement thématique et inclure de nouvelles collaborations issues de disciplines différentes. Le projet peut être mis en œuvre avec ou sans mobilité géographique. Un projet sans mobilité doit permettre l’émergence d’une dynamique interdisciplinaire visible sur le site.

L’interdisciplinarité, le risque, et le caractère de rupture seront les critères clefs de la sélection des projets qui sera effectuée par le comité de pilotage de la MI sous la présidence de la (le) DGDS. Une audition des candidats présélectionnés sera organisée au siège du CNRS (PMA, Paris 16e).

Date limite de dépôt des propositions : 19 avril 2017, à midi.

Contact : anne.renault@cnrs-dir.fr
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

RAPPEL : LabEx IMU : Appel à projets pluridisciplinaires (24/04/2017)

Le LabEx IMU lance son sixième appel à projets, avec pour objectif de mettre en œuvre les choix effectués pour la période 2016-2019 présentés lors de la Journée IMU 2016 visant à la consolidation, à l’approfondissement et à la capitalisation des travaux et recherches menés et en cours.

L’appel est organisé autour de quatre axes :

Les projets déposés cibleront un axe principal, tout en précisant, s’il y a lieu, un axe secondaire.

Les projets devront inclure la participation de praticiens dans le montage et le suivi (associations, institutions publiques, entreprises…) et intégrer une dimension exploratoire et expérimentale visant à renouveler les savoirs et les méthodes de recherche par la pluralité disciplinaire.

Date limite de candidatures : 24 avril 2017, 12h.

Contact : Isabelle LEFORT, Responsable Recherche IMU - Mélanie ATRUX-TALLAU, animatrice scientifique IMU
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE

RAPPEL : CNRS : Consignes pour la 2e phase de dépôt de projets ANR 2017

Le CNRS a livré des consignes concernant le dépôt de projets ANR en deuxième phase.

Il est rappelé que, pour les subventions dont le CNRS aura la gestion, la Délégation régionale doit être associée à toutes les étapes de montage des projets, via son service « Partenariat & Valorisation » (SPV).

Tous les projets doivent obtenir l’aval préalable du SPV, après un accord explicite de la direction du laboratoire.

Il est donc impératif de prévenir l’équipe de direction du laboratoire le plus rapidement possible des intentions de dépôt de projets pour cette deuxième étape.

La date limite de dépôt des dossiers sur le site de l’ANR étant fixée au 3 avril 2017, la Délégation souhaite réceptionner les projets en amont de leur validation en ligne, avant le 23 mars.

Par ailleurs, le SPV met à votre disposition une feuille de calcul Excel (en pièce jointe). Cette feuille rassemble toutes les informations administratives et financières utiles et permettra de finaliser le budget sous la forme attendue par l’ANR (en particulier au regard de l’embauche de personnels non permanents).

En savoir plus : document Excel en pièce jointe :

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement