Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 21 juin 2016

VIE SCIENTIFIQUE

RAPPEL : Intervention de F. Chateauraynaud : « Le surgissement de l’empreneur. Une pragmatique des jeux d’influence et de pouvoir » (24/06/2016)

L’équipe Politiques de la connaissance (PoCO) du Centre Max Weber a le plaisir de recevoir Francis Chateauraynaud (Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive, EHESS).

Intitulé de l’intervention : « Le surgissement de l’empreneur. Une pragmatique des jeux d’influence et de pouvoir »

Résumé : on retient généralement de la sociologie des controverses qu’elle s’intéresse essentiellement, sinon exclusivement, aux jeux d’acteurs et d’arguments, dont il s’agirait de « cartographier » les déplacements ou les transformations à travers des arènes publiques. Rien n’est plus réducteur. Depuis longtemps la sociologie pragmatique des alertes et des controverses prend en compte les milieux en interaction, lesquels ne sont pas toujours représentés sur des scènes publiques. Et surtout, elle porte à examiner les formes d’emprise que parviennent à créer ou tisser des acteurs. Ces formes de lien ont été décrites à partir de la notion d’empreneur (issu de l’ancien français, ce mot renvoie à l’idée de générateur d’emprise ou d’asymétries de prises durables que ne parviennent pas à renverser ceux qui sont pris (ou qu’ils n’imaginent pas pouvoir renverser)).

La communication reviendra sur plusieurs aspects de cette pragmatique des transformations ouverte aux questions de pouvoir et d’influence : comment l’idée d’asymétrie de prises (et celle d’emprise) s’est imposée au moment même où était créée la notion de lanceur d’alerte (1996-1999) ; comment les acteurs découvrent qu’ils sont pris (au sens précis ici que donne Jeanne Favret-Saada à cette formule) ; enfin comment dans la pragmatique de l’attention et de la vigilance vient se greffer une dimension critique permettant de discerner la présence d’un processus d’emprise (ou sa possibilité) sans faire basculer le chercheur dans la logique du soupçon permanent.
Des études de cas très concrets montrent comment on peut suivre de près les opérations de discernement et de dévoilement nécessaires à l’émergence des causes les plus diverses, sans retomber dans une posture critique de premier degré - ie. en explicitant les modalités d’accès à ce qui reste caché, non dit ou dénié dans les échanges publics les plus visibles. On verra du même coup comment une sociologie du pouvoir renouvelée est parfaitement compatible avec les maximes les plus courantes associées à toute approche pragmatiste.

Pour préparer la séance, deux références :


L’événement se déroulera vendredi 24 juin 2016, de 10h30 à 13h, en salle André Frossard de l’ISH (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : Florian Charvolin

RAPPEL : Colloque « Football et diversité » (24-25/06/2016)

Saint-Étienne Métropole organise, dans le cadre du programme « Welcome Europe 2016 », un colloque pluridisciplinaire (sociologie, droit, histoire, sciences politiques), rassemblant des intervenants issus de différents mondes (scientifique, juridique, footballistique).

Intitulé : « Football et diversité »

Résumé : ce colloque entend proposer une réflexion sur le monde du football actuel (culture, public, diversité, encadrement et grands événements) et notamment sur la question de la diversité (cultures supportéristes, pratiquant(e)s). Cette dernière sera traitée sous l’angle de la diversité des acteurs du football (joueur(e)s, public, autres) et permettra d’aborder la problématique des discriminations à l’encontre des minorités genrées (femmes, homosexuel(le)s) dans le monde du football.

Cette manifestation a pour ambition de valoriser l’expérience pratique et le travail de réflexion d’acteurs issus d’autres mondes que celui de la recherche. C’est pourquoi, il est prévu l’intervention de joueuses internationales françaises de football (thématique diversité et genre) mais aussi celle d’un avocat travaillant régulièrement avec les groupes de supporters ou encore celle de responsables d’associations de supporters.
Enfin, le choix d’organiser ce colloque pendant l’Euro est lié à l’attente d’un public large, au-delà de la communauté scientifique, composé de différents acteurs du monde du football (joueur(se)s, éducateur(trice)s, dirigeant(e)s, enseignants d’EPS, etc.) mais aussi de supporter(trice)s de l’Euro.

Inscription nécessaire par mail : sport.sante@maisondessportsloire.com ou par téléphone : 04-77-59-56-09

Le colloque se tiendra sur trois demi-journées, les vendredi 24 et samedi 25 juin 2016, à l’Université Jean-Monnet de Saint-Étienne, Site Tréfilerie - Amphi E.0.1 (33 rue du 11 novembre - 42100 Saint-Étienne).

Contact : Bérangère Ginhoux
En savoir plus  : programme détaillé en pièce jointe :

RAPPEL : SATT Pulsalys : Networking « Industries culturelles & créatives / Robotique » (28/06/2016)

La Société d’accélération du transfert de technologies (SATT) Lyon Saint-Étienne Pulsalys convie à un échange convivial avec des chercheurs, experts thématiques, partenaires et chefs de projets Pulsalys.

Intitulé : « Networking Industries Culturelles* et Créatives et Robotique** »

*musique, jeux, artisanat, luxe, spectacle vivant, arts graphiques et plastiques, édition, gastronomie, etc.
** reconnaissance de formes, interaction homme-machine, capteurs, apprentissages, drones, sources et stockage d’énergie, etc

Inscription gratuite à la rencontre via le formulaire suivant.

L’événement est organisé le mardi 28 juin, à partir de 18h, dans les locaux de Pulsalys, sur le Campus LyonTech-La Doua (47 boulevard du 11 Novembre 1918 - 69100 Villeurbanne).

Contact : Sophie Renaud

PUBLICATIONS / INTERVENTIONS / PRIX

« Amours clandestines. Sociologie de l’extraconjugalité durable » (M.-C. Garcia, Presses universitaires de Lyon, 2016)

Invisibles, niées ou condamnées, les amours clandestines durables n’en sont pas moins bien présentes dans la vie sociale. Elles sont le quotidien de nombreux hommes et femmes en couple hétérosexuel ; elles occupent des esprits, des cœurs, des agendas et des hôtels. Ce livre invite à explorer ces « jardins secrets » à partir de l’analyse d’une trentaine de récits de vie et d’un corpus de témoignages recueillis sur Internet, traités sous l’angle de la sociologie du genre et des socialisations. L’auteure montre notamment que l’extraconjugalité durable se caractérise par la transgression de deux normes fondamentales du couple contemporain : la norme de véracité et l’égalité des sexes. Mais au-delà de la démarche scientifique, elle propose des clefs pour la compréhension de ces liaisons, à la fois fascinantes et repoussantes, et plus largement de l’amour et de la sexualité des couples hétérosexuels.

Dans une perspective pragmatique, l’auteur de cet ouvrage décrit et analyse les circonstances d’une définition ethnique des situations (urbanité-ethnicité, actualité-ethnicité, éthicité-ethnicité, cité-ethnicité) pour rendre compte de l’expérience d’une génération, entre discriminations et processus d’individuation au carrefour de divers mondes sociaux. À partir de certaines formes symboliques d’identification et des figures de la relation interethnique qu’elles dessinent, l’auteur s’interroge plus largement sur un renouvellement des modes de constitution des collectifs dans l’espace public : comment ces collectifs transforment-ils l’indignation et le refus d’une identité assignée en agir public, et dans quelle mesure ces formes d’identification se font-elles reconnaître ?

En savoir plus : descriptif complet disponible sur le site Web de l’éditeur

« L’alimentation de proximité comme projet. Une comparaison France/Chili » (B. Maurines, in P. Mundler et J. Rouchier (dir.), Alimentation et proximités : Jeux d’acteurs et territoires, Éducagri éditions, 2016)

Résumé partiel de l’ouvrage : à travers diverses études de cas, cet ouvrage prolonge et enrichit les travaux de recherche menés sur les circuits courts alimentaires. Plusieurs questions sont abordées : celle des indicateurs permettant de mieux rendre compte des différents bénéfices supposés d’une relocalisation de l’alimentation ; celle des innovations socio-économiques, qu’elles s’appliquent à l’organisation, à la logistique ou à la distribution ; celle du rôle que jouent les intermédiaires, pourtant ignorés dans les circuits courts ; celle des politiques publiques également, que celles-ci soient nationales ou locales. En explorant la polysémie de la proximité, l’ouvrage ajoute aux critères matériels habituellement convoqués – distance et nombre d’intermédiaires – la qualification des relations entre acteurs de l’alimentation, leur rapprochement cognitif, la diversité des projets et des intérêts, mais aussi le territoire, dans une évaluation plus générale des impacts sociaux et économiques de l’émergence de ces circuits.

Quatre axes principaux permettent de structurer ces recherches : les modes de gouvernance et leur dynamique, le rapport parfois ambigu au territoire, la valeur des liens de proximité, les jeux d’acteurs et la place des intermédiaires ou des structures marchandes déjà présentes. Analysant diverses initiatives, elles apportent des éclairages concrets, qui offrent une perspective pluridisciplinaire, mêlant des regards géographiques, sociologiques et économiques sur les relations entre alimentation et proximités, mais également une diversité géographique, croisant des études de cas en France, en Italie, au Québec et au Chili.

En savoir plus : descriptif complet disponible sur le site Web de l’éditeur

APPELS À CONTRIBUTIONS/CANDIDATURES

RAPPEL : Appel à propositions pour financement d’article : Citoyennetés industrielles (05/07/2016)

Dans le cadre d’un projet émergent hébergé par la Maison européenne des sciences humaines et sociales Lille Nord de France, avec le soutien du programme Internationalisation de l’Université Lille 2, un appel à propositions est lancé afin contribuer au développement et à la discussion de travaux originaux sur les citoyennetés industrielles, en proposant d’accompagner trois jeunes chercheur-e-s (doctorant-e-s ou docteur-e-s sans poste) dans l’écriture d’un article original sur ce thème.

Argumentaire partiel : contrairement à la façon dont elle a été utilisée dans le champ des relations professionnelles, la notion de citoyenneté industrielle est entendue ici dans un sens large, comme le moyen de désigner l’ensemble des formes d’agir politique en contexte industriel. Il ne s’agit donc pas de se limiter au noyau dur des travailleurs d’usine et à leurs pratiques sur les lieux de travail, mais de prendre au sérieux les environnements professionnels contrastés et l’ensemble des liens sociaux (familiaux, de genre, de loisir) qui structurent les populations dépendantes du travail industriel et façonnent leur expérience politique.

On entend mettre en relation des personnes travaillant sur des bassins industriels de différentes époques et dans différents lieux, pour rendre compte de la diversité des manières dont la citoyenneté industrielle se construit et s’exerce. L’enjeu est d’étudier les pratiques politiques des personnes et des groupes assujettis, ou en voie d’assujettissement à un ordre industriel : résistances de populations locales à des dynamiques d’industrialisation ou de désindustrialisation affectant brutalement leurs formes de vie, interactions entre les situations d’exploitation économique et d’oppression politique conditionnant des formes particulières d’organisation, de représentation et de mobilisation, rôle des institutions industrielles dans la légitimation ou la subversion de l’ordre politique…

Parmi les possibles directions de recherche, trois axes sont particulièrement distingués :

L’enveloppe budgétaire représente environ 600 € net par texte.

Les propositions doivent être transmises d’ici le 5 juillet 2016.

Contact : Amin Allal : amin.allal@gmail.com, Samuel Hayat : samuel.hayat@univ-lille2.fr et Karel Yon : karel.yon@univ-lille2.fr
En savoir plus : appel complet en pièce jointe :

Appel à projets : Fondation ARC pour la recherche sur le cancer (20/07/2016)

La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer finance des projets présentés par la communauté scientifique. Les projets peuvent être issus de tout laboratoire de recherche publique et relever de tous les domaines et disciplines participant à la lutte contre le cancer, depuis la recherche fondamentale et de transfert jusqu’à la recherche clinique, incluant l’épidémiologie et les sciences humaines et sociales.

Le présent appel à projets a pour objectif de soutenir des équipes et laboratoires français par l’attribution d’une subvention afin de permettre à de jeunes chercheurs de s’individualiser au sein d’une équipe de recherche ou à des chercheurs confirmés d’initier une étude pilote.

Un PROJET FONDATION ARC est accordé pour une durée de 12 ou 24 mois et pour un montant de 25 K€ par an, soit un maximum de 50 K€ pour 24 mois.

Date limite de dépôt des dossiers : 20 juillet 2016 à midi.
Le dossier doit être rempli en ligne sur la page : http://gap.recherche-cancer.net

Contact : subvention@fondation-arc.org
En savoir plus : appel détaillé en pièce jointe :

RAPPEL : Appel à propositions : Séminaire Image animée du CMW (22/09/2016)

Béatrice Maurines nous informe que le déroulement du séminaire Image animée du Centre Max Weber sera remanié à la rentrée prochaine.

Ainsi, l’équipe du SIA va continuer à organiser deux séminaires annuels (fin d’automne 2016 et juin 2017) dont l’élaboration sera mise en réflexion après le séminaire du jeudi 22 septembre (séance initialement prévue le 2 juin). Dans ce cadre-là, des chercheurs extérieurs au laboratoire seront invités, qui viendront faire part de leurs expériences de recherche avec l’image animée.

Par ailleurs, comme au cours des deux dernières années, les séminaires à la carte seront poursuivis. Trois séances sont déjà prévues entre octobre et mai prochain et doivent éviter de se superposer avec les dates des séminaires d’équipe (cf. calendrier en pièce jointe).

Les séminaires à la carte sont pris en charge par des chercheur(e)s du laboratoire des différentes équipes voire éventuellement par une équipe de recherche, et ce en collaboration avec l’équipe du SIA. Ces séminaires peuvent rendre compte de recherches abouties ou en cours, peuvent porter sur les différents usages du travail avec l’image animée (film documentaire, film de recherche, usage du numérique, collecte de matériaux, web doc,…). Il n’y a pas besoin d’être « spécialiste » de l’image pour exposer son travail. Il peut aussi y avoir dans cet espace là un côté « atelier » qui serait le bienvenu.

Pour prendre en charge un séminaire à la carte, il s’agit d’en informer l’équipe du SIA en faisant une proposition pour le 22 septembre qui sera discutée au sein du collectif.

Pour le montage du projet de ce séminaire, vous pourrez solliciter l’accompagnement de Jeanne Drouet. Il sera co-porté entre SIA et un(e) chercheur(e) ou éventuellement avec une autre équipe du laboratoire.

L’équipe est donc en attente de vos propositions individuelles ou de celles portées par des équipes.

Contact : Béatrice Maurines
En savoir plus : appel complet en pièce jointe :

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE

RAPPEL : GIS Institut du Genre : Financement de formations doctorales intensives et aide à la traduction (24/06/2016 et 07/10/2016)

Le GIS Institut du Genre lance une campagne de financement portant sur deux objets distincts :

Une présentation de deux pages maximum doit être adressée à l’Institut du Genre entre le 24 mai et le 24 juin 2016.
Montant alloué : 1000 € par projet maximum.
Un bilan financier sera demandé à l’issue de la manifestation.

Les demandes sont à envoyer à l’adresse suivante avec mention de l’objet « École d’été » dans l’intitulé du courriel : sg-gis-idgenre@mshparisnord.fr

Cette aide concerne exclusivement les enseignant-e-s-chercheur-e-s et chercheur-e-s ainsi que les doctorant-e-s et post-doctorant-e-s rattachés à des universités et établissements partenaires du GIS.

Le montant de l’aide attribuée est plafonné à 4 000 € maximum par publication.

La demande de financement devra être accompagnée d’un descriptif de la publication prévue, d’une lettre d’acceptation de l’éditeur et d’un devis ou budget mentionnant les autres aides envisagées, s’il y a lieu.

On renseignera dans les documents les éléments suivants :

- Type d’ouvrage : monographie, ouvrage collectif, numéro de revue, publication en ligne, etc. ;
- Nom et Profil de l’éditeur ;
- Existence d’autres aides financières en précisant les institutions et les montants alloués ;
- Langue(s) de la publication et budget traduction.

L’ensemble de ces documents devra être transmis entre le 9 mai 2016 et le 7 octobre 2016 à l’adresse suivante : sg-gis-idgenre@mshparisnord.fr avec l’indication explicite dans le titre du courriel « Aide à la traduction – nom du demandeur/de la demandeuse ».

Le conseil scientifique de l’Institut du Genre examinera et classera les demandes au mois de novembre 2016 pour dépense en 2017.

Contact  : Isabelle Pastor-Sorokine, secrétaire générale de l’Institut

RAPPEL : Post-doctorat en économie du travail ou sociologie du travail, à l’IREDU (15/08/2016)

Un post-doctorat à temps plein est proposé au sein du projet « Comprendre les NEETS : Les déterminants individuels et institutionnels de l’inactivité des jeunes en France, Allemagne, Japon, Pays-Bas, et Royaume-Uni » financé par la programme ORA de l’ANR pour les sciences sociales (ANR-DFG-ESRC-NWO).

Le post-doc se joindra à un groupe de chercheurs impliqués dans ce projet à l’Institut de Recherche sur l’Éducation : Sociologie et Économie de l’Éducation (IREDU). Il/elle collabora également avec des chercheurs de trois instituts de recherche internationaux (le ROA, le SKOPE, le WZB). Le travail du post-doc concernera plus particulièrement l’analyse statistique et économétrique des données longitudinales Céreq, Panel EVA (DEPP / SIES / INSEE) et des données PIAAC.

Les candidats doivent être titulaires d’un doctorat décerné entre le 01/01/2011 et le 01/08/2016 en économie du travail ou en sociologie du travail. Des compétences avancées dans l’utilisation des outils économétriques sont nécessaires. Un intérêt particulier dans l’analyse des données longitudinales sera apprécié.
Connaissances linguistiques : maîtrise de l’anglais nécessaire, niveau intermédiaire de français.

Lieu : IREDU, Université de Bourgogne, Dijon.
Contrat : temps plein pendant deux ans
Salaire : 2000 € par mois (net)
Date prévue de départ : le 15 Septembre 2016 (négociable)

Procédure de demande : une demande complète doit comprendre : un curriculum vitae récent avec un lien vers la thèse de doctorat. Une lettre de motivation. La liste des publications du candidat sous forme électronique. Une lettre de recommandation académique.

Date de clôture des candidatures : 15 août 2016

Contact : Christine Guégnard
En savoir plus : consulter le site Web de l’IREDU

ACCOMPAGNEMENT/FORMATIONS

Revue Lien social et politiques : accès à tous les numéros parus depuis 1979

La revue Lien social et politiques fête la mise en ligne de tous ses numéros parus depuis 1979.

Grâce au patient travail de structuration réalisé par Johanne Charbonneau, directrice de la revue à Montréal, mais aussi de numérisation et le soutien de la plateforme Érudit, tous peuvent désormais avoir accès à cette publication.
Voilà pour tous une belle occasion de prendre la mesure des permanences et changements qui ont marqué les débats de près au cours de ces 50 dernières années.

En savoir plus : consulter les numéros disponibles à l’adresse suivante

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement