Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 21 mars 2017

VIE DU LABO

RAPPEL : Quatrième séance du séminaire doctoral du Centre Max Weber 2016-2017 (03/04/2017)

Le séminaire doctoral du Centre Max Weber est animé par des doctorants et pour les doctorants du laboratoire. Il est un espace d’échanges au sein duquel il est possible de discuter, en toute convivialité, de vos recherches.

La trame principale du séminaire est cette année « la sociologie et ses frontières ». Entendue au sens large, la notion de « frontière » renvoie aussi bien aux frontières disciplinaires, culturelles, linguistiques ou encore institutionnelles, qui peuvent représenter un obstacle sur vos terrains ou, au contraire, être sources de discussions fécondes autour des objets de recherche.

La quatrième séance du séminaire aura pour intitulé :

« Enquêter ailleurs : aspects pratiques de la mobilité doctorale »

Elle se déroulera le lundi 03 avril 2017, 17h à 19h, à l’Institut des sciences de l’homme, en salle Berty Albrecht (16 avenue Berthelot - 69007 Lyon). La séance sera suivie d’un buffet.

Séances suivantes :

Si vous souhaitez participer à l’organisation du séminaire ou d’une séance en particulier, n’hésitez pas à nous contacter via les adresses de Bastien Pereira Besteiro (bastien.pereira-besteiro@univ-lyon2.fr), de Melvin Salignat (Melvin.salignat@univ-lyon2.fr) et/ou d’Elodie Hommel (elodie.hommel@ens-lyon.fr).

En savoir plus : consulter le livret d’accueil des doctorants du laboratoire.

VIE SCIENTIFIQUE

RAPPEL : Deuxième séance du séminaire « Politisation et participation » (27/03/2017)

La deuxième séance de l’édition 2017 du séminaire Politisation et participation, co-organisé par Triangle et le Centre Max Weber, aura pour invité Benjamin Pabion, doctorant en science politique à l’Université Lumière Lyon-2, qui présentera un chapitre en cours de rédaction de sa thèse.

Intitulé de l’intervention : « Champ syndical policier et champ politique : autonomie et (in)dépendance »

L’inscription est nécessaire auprès de Francesa Quercia.

La séance se déroulera lundi 27 mars 2017, de 13h30 à 16h, en salle R 253 de l’ENS de Lyon, site Descartes (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Francesca Quercia
En savoir plus : texte du chapitre disponible sur demande auprès de F. Quercia ; programme des séances passées consultable à l’adresse suivante

RAPPEL : Inauguration du projet In situ du Centre Max Weber - Biennale du Design de Saint-Étienne (29/03/2017)

L’Université Jean Monnet Saint-Étienne et le Centre Max Weber ont le plaisir de vous convier à l’inauguration officielle de l’opération de valorisation, de diffusion et d’expérimentation de recherche menée dans le cadre de la 10e Biennale internationale du Design de Saint-Étienne :

« In situ. Faire voir et faire parler les métamorphoses du travail »

L’inauguration se déroulera le mercredi 29 mars 2017, à 13h30, sur le site du Campus Tréfilerie de l’Université Jean Monnet, dans l’enceinte de la Maison Rhône-Alpes des Sciences Humaines (MRASH) (33-35 rue du 11-Novembre - 42100 Saint-Étienne / arrêt de tram : Tréfilerie).

Elle sera suivie d’une visite du pas de porte du laboratoire, sis au 40 rue de la République, où vous seront présentés tous les événements associés à l’opération.

Nous espérons vous y voir nombreux !

Contact : Pascale Pichon
En savoir plus : consulter le site Web du projet

Conférence sur la dimension genre dans la recherche (29/03/2017)

Le Pôle Égalité Femmes Hommes (PEFH) et la Direction d’appui à la Recherche et l’Innovation (DARI) de l’Université Paris Diderot organisent, dans le cadre du projet européen TRIGGER (TRansforming Institution by Gendering content and Gaining Equality in Research), une conférence sur l’intégration de la dimension genre/sexe/égalité dans la recherche, notamment dans les STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques) et en santé.

Intitulé de la conférence : « Un nouveau GENRE d’excellence scientifique. Comment l’intégration de la dimension genre dans la recherche est-elle à la fois un gage d’innovation et un atout dans les réponses aux appels à projets ? »

Résumé partiel : la conférence « Un nouveau GENRE d’excellence scientifique » sera l’occasion de diffuser les avancées de la recherche sur le genre dans différents champs disciplinaires. Des scientifiques issus de disciplines variées seront invités à présenter leurs travaux et la manière dont la prise en compte du genre les a enrichis, devant un public principalement composé de chercheur.e.s non spécialistes de la question.
L’objectif sera de les amener à questionner leurs recherches sous l’angle du genre en leur montrant à la fois comment la non prise en compte de ce concept provoque parfois des biais préjudiciables à leurs travaux et à celles et ceux qui en seront éventuellement bénéficiaires, mais surtout ce que leurs recherches et nos sociétés auraient à y gagner.

La conférence se tiendra en anglais et français avec une traduction simultanée.

L’entrée est gratuite sur inscription à l’adresse suivante.

L’événement aura lieu le mercredi 29 mars 2017, de 9h00 à 17h30, dans l’enceinte de l’amphi Buffon de l’Université Paris-Diderot (15 rue Hélène Brion - 75013 Paris).

En savoir plus : programme en pièce jointe :

Troisième séance du séminaire « Action collective » (30/03/2017)

Le séminaire Action collective, commun au Centre Max Weber et à Triangle, en est à sa sixième année d’existence. Après avoir questionné les rapports que les mouvements sociaux entretiennent aux institutions, puis s’être penché sur l’analyse des parcours et des univers militants, il se propose cette année de travailler sur ce qui se joue dans les organisations.

La troisième séance de l’année 2017 aura pour intervenant Nicolas Brusadelli, doctorant en sociologie, Université de Picardie/CURAPP.

Intitulé de l’intervention : Les usages des technologies « participatives » dans l’éducation populaire : enjeux et dispositifs militants

La séance se déroulera jeudi 30 mars 2017, de 10h30 à 12h30, en salle R253 de l’ENS de Lyon (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Lilian Mathieu
En savoir plus : présentation complète du séminaire sur le site Web de Triangle

Séminaire Image Animée du Centre Max Weber : séance à la carte : « Esthétique filmique, enquête et politique de la connaissance » (07/04/2017)

Dans le cadre du Séminaire Image Animée du Centre Max Weber, Spyros Franguiadakis animera une séance « à la carte ».

Intitulé de la séance « Esthétique filmique, enquête et politique de la connaissance »

Résumé : dans une perspective pragmatiste mettant l’accent sur la place de l’enquête, sur la pluralité de ses formes et sur le processus de publicisation qui lui est associé, je propose de partager quelques pistes de réflexion permettant d’explorer les liens entre le cinéma et l’activité sociologique.
Ainsi, partant de l’idée selon laquelle l’enquête est immanente à l’expérience du monde social et en ce sens, elle n’est pas le « propre » d’une catégorie particulière d’acteurs sociaux, on peut s’intéresser à la narration filmique comme expérience en vue de comprendre et de sensibiliser aux éléments problématiques d’une situation.
Sous cet angle, on pourrait examiner la manière dont le travail filmique à travers sa manière de documenter et de problématiser la thématique abordée, viendrait intéresser la sociologie non pas comme un objet « externe » de recherche, mais comme dispositif de connaissance mettant en évidence alors une communauté d’enquêteurs du monde social. Comment reconsidérer dès lors l’expérience esthétique et se rendre attentif au « potentiel » d’un film sous un double registre : ce qui est propre à un film, à sa texture, à son montage, mais aussi ce qui tient à sa manière de faire surgir des nouvelles questions… ?

Ces questionnements vont être mis collectivement en discussion à partir de deux propositions filmiques concernant les modes de présence de migrants dans des camps.

La séance est organisée vendredi 7 avril 2017, de 09h30 à 12h30, en salle Ennat Léger de l’Institut des sciences de l’homme (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : Jeanne Drouet
En savoir plus : calendrier des séances du SIA disponible à l’adresse suivante ; programme de la séance concernée en pièce jointe :

Colloque international « Imaginaire : Construire et Habiter la Terre - ICHT 2017 » (12-13/04/2017)

Le colloque international « Imaginaire : Construire et Habiter la Terre - ICHT » se tiendra cette année à Lyon et fait suite à une première édition à São Paulo en mars 2016.

Son ambition est de réaffirmer la place des poétiques urbaines dans la fabrique contemporaine des villes. ICHT 2017 se focalisera pour cela sur les imaginaires, les images matérielles et les approches sensibles du quotidien urbain et s’adresse aussi bien aux chercheurs en sciences humaines et sociales, qu’aux concepteurs d’espaces et aux artistes.

Une trentaine de contributions seront mobilisées à partir de trois sessions thématiques portées par des réseaux de recherche engageant les Universités de Lyon et de São Paulo :

Les inscriptions se font en ligne, suivant la grille tarifaire ci-après :

Le colloque se déroulera les mercredi 12 avril et jeudi 13 avril 2017, à l’Université Jean Moulin-Lyon 3, dans l’enceinte de l’amphithéâtre Doucet-Bon (18 rue Chevreul - 69007 Lyon) et au centre culturel Le Rize (23 rue Valentin Hauy - 69100 Villeurbanne).

Contact : icht2@sciencesconf.org
En savoir plus : consulter le site Web dédié

Cinquième séance du séminaire de l’équipe DVP (14/04/2017)

L’équipe 2, Dynamiques sociales et politiques de la vie privée, invite à la cinquième séance publique de son séminaire 2016-2017.

Son invitée sera Hakima Mounir, maître de conférences en sociologie, Université Paris Est-Créteil/Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques éducatives et des pratiques Sociales (LIRTES).

Intitulé de la séance : « Le pouvoir des faibles est-il un vrai pouvoir ? Une recherche auprès de femmes originaires du Maroc »

Résumé : partant de la « théorie des ressources » selon laquelle l’acquisition du pouvoir par les femmes au sein du couple dépend de leurs ressources économiques issues du salariat, je me suis posé la question de savoir comment des femmes a priori dépossédées de ressources financières parvenaient à exercer malgré cela un pouvoir dans la sphère domestique.
Pour aborder le pouvoir domestique des femmes, j’ai étudié les domaines où ce pouvoir s’exerce, comme les prises de décision, et les moyens mobilisés pour l’exercer. Ce sont souvent les femmes qui l’emportent, mais cela à condition que leur pouvoir reste dans l’ombre et soustrait au regard extérieur.
Parler des pouvoirs domestique des femmes marocaines est-ce mettre en doute et faire vaciller la « domination masculine », notion qui prévaut dans les théories concernant les rapports sociaux de sexe ? Est-ce au contraire assigner ces femmes à des postures finalement tout à fait traditionnelles ? La réponse à ces questions dépend notamment de la conception qu’on a des liens entre la sphère domestique et « le reste » de la société.

La séance aura lieu le vendredi 14 avril 2017 de 09h30 à 13h, en salle Berty Albrecht de l’Institut des sciences de l’homme (16 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : Gaëlle Clavandier

RAPPEL : IREPE : Conférence d’Emmanuel Dockès : « Reconstruire le droit » (14/04/2017)

L’Institut de recherche pour l’économie politique de l’entreprise (IREPE) invite, dans le cadre de con cycle de conférences, Emmanuel Dockès, professeur de droit du travail à l’Université Paris Ouest-Nanterre, coordinateur du Groupe de recherche Pour un autre code du travail.

Intitulé de la conférence : « Reconstruire le droit »

Résumé : l’auteur présentera deux livres qu’il a publiés au mois de mars, qui démontrent que l’on peut être universitaire sans être contemplatif et que l’on peut proposer d’autres avenirs sans être candidat à la présidentielle. Le premier est une Proposition de code du travail (Dalloz, 2017) écrite avec vingt coauteurs : un ouvrage quatre fois plus court que l’actuel code, plus clair et plus protecteur. Le second, Voyage en misarchie, est le résultat de cinq ans de travail. Il invite à aller plus loin et à repenser l’ensemble de notre système juridique et politique (Éditions du Détour, 2017).

La conférence aura lieu le vendredi 14 avril 2017, de 14h à 16h30, en salle B403 de l’Université Catholique de Lyon.

En savoir plus : présentation du cycle de conférences à l’adresse suivante

APPELS À CONTRIBUTIONS/CANDIDATURES

RAPPEL : Appel à articles : Lancement de la revue ARCS - Analyse de réseaux pour les sciences sociales (16/05/2017)

Afifa Zenati nous annonce le lancement de la revue ARCS - Analyse de réseaux pour les sciences sociales / Network analysis for social sciences.

Il s’agit d’une revue scientifique pluridisciplinaire consacrée à l’analyse de réseaux en sciences humaines et sociales. Elle publie au fil de l’eau des articles inédits en français ou en anglais. Cette revue encourage les démarches de recherche reproductible et le partage des données. Sa création s’inscrit dans les actions du groupement de recherche 3771 Analyse de réseaux en SHS dont le Centre Max Weber est partenaire.

Pierre Mercklé (équipe DPCS) est membre du comité éditorial, Afifa Zenati (équipe DPCS) en est la secrétaire de rédaction.

La revue invite toute personne intéressée par les méthodes et les concepts de l’analyse de réseaux et travaillant actuellement sur des données pouvant être partagées à envoyer une proposition d’article, sous forme de résumé dans un premier temps, d’ici le 16 mai 2017 à l’adresse arcs@episciences.org.

Il est également possible de proposer des appels à dossier thématique - la dimension pluri-disciplinaire devant être explicite.

Contact : Afifa Zenati
En savoir plus : consulter le site Web de la revue

RAPPEL : Appel à communications : Colloque « Ethnographies et Engagements » (30/05 et 15/10/2017)

Trois unités de recherche de l’Université de Rouen Normandie (le CETAPS, le Dysolab et le NIMEC) organisent un colloque s’inscrivant dans le cycle de « Ethnographies plurielles » de la Société d’Ethnologie française (SEF).
Sa thématique spécifique interroge différentes dimensions de l’engagement dans les pratiques ethnographiques de diverses disciplines, notamment l’anthropologie, la sociologie, les sciences du sport et les sciences de gestion, sans pour autant se limiter à ces champs de recherche.

Intitulé du colloque : « Ethnographies et Engagements »

Argumentaire partiel : depuis ses débuts disciplinaires, l’ethnographie a « matière à faire » avec l’engagement ; que ce soit dans l’accompagnement historique de la phase de colonisation, dans la critique portée à son encontre ou dans la lecture des phénomènes postcoloniaux. Mais c’est aussi dans sa façon particulière d’accéder à la connaissance et aux savoirs que l’engagement est au centre de l’ethnographie, entendu au sens d’un mode d’élaboration du savoir par la transformation du visible en texte, une « écriture du voir » (Laplantine, 2005). Dans la pratique ethnographique, l’engagement se décline au moins de deux façons : nous retiendrons ici les engagements de l’ethnographie ou de l’ethnographe, en questionnant dans quelle mesure cette pratique engage le chercheur ou sa discipline, et les ethnographies de l’engagement, en interrogeant les façons dont les chercheurs ont étudié des pratiques et des discours qualifiés d’engagés.

Afin d’organiser ces débats dans des contributions et sessions du colloque, trois axes de travail sont proposés :

Date limite de soumission d’une communication : 30 mai 2017.

La proposition de communication doit se composer d’un titre, d’un résumé de 3 000 signes maximum (bibliographie incluse) et de mots-clés.

À noter : un séminaire doctoral est en outre prévu le mercredi 8 novembre 2017 sur la thématique « Réflexivité et pratique ethnographique ». Les inscriptions doivent être effectuées avant le 15 octobre 2017.

Le colloque se tiendra les 9 et 10 novembre 2017 à Rouen.

Contact : engagementsef17@sciencesconf.org et Aurélia Gualdo pour le séminaire doctoral
En savoir plus : informations et inscription sur le site Web du colloque

Appel à contributions : 8e Congrès International des Recherches Féministes dans la Francophonie (CIRFF) (30/06/2017)

Depuis 1996, date de leur première édition qui s’est tenue à l’Université Laval à Québec, les Congrès internationaux des recherches féministes dans la francophonie (CIRFF) constituent, tous les trois ans, un moment privilégié d’échanges et de débats entre chercheuses de tout statut, étudiantes, créatrices, militantes et actrices sociales, et leurs homologues masculins, impliqué-e-s dans la production des savoirs féministes en langue française, autour des études féministes, de genre et sur les femmes.

Intitulé de l’édition 2018 : « Espaces et enjeux des savoirs féministes : Réalités, luttes, utopies »

Problématique : le congrès de 2018 sera l’occasion de mettre en lumière les luttes et savoirs féministes et leurs convergences avec les mouvements contre le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme, contre le nationalisme populiste et les extrémismes religieux, ainsi qu’avec les mouvements qui résistent à l’avancée du capitalisme mondialisé.

Nous souhaitons que ce congrès soit l’occasion d’échanges les plus larges et les plus libres possibles, tout en laissant la possibilité d’exposer les résultats de nos recherches, de nos expériences militantes, des questions que nous posent notre action, nos relations avec les institutions, nos rapports entre enseignant-e-s et étudiant-e-s, nos difficultés ou nos solutions pour diffuser les savoirs féministes, etc.

Aussi, avons-nous fait le choix, sur le modèle initié par les organisatrices du congrès de Montréal en 2015, de la diversité des modalités de contributions :

Date limite pour l’envoi des propositions : 30 juin 2017, via le formulaire en ligne suivant.

Le Congrès aura lieu du 27 au 31 août 2018 à l’Université Paris Nanterre.

Contact : Anne-Marie Devreux
En savoir plus : consulter le site Web du Congrès

RAPPEL : Appel à articles : revue RESET. Recherches en sciences sociales sur Internet

La revue RESET. Recherches en sciences sociales sur Internet est une revue scientifique semestrielle dont l’objectif est de faire connaître des recherches où Internet est apparu comme un objet ou un terrain d’enquête utile et nécessaire à la compréhension du monde social.

Le comité de rédaction souhaite attirer l’attention sur ses deux rubriques Varia et Actualités des classiques et vous invite à soumettre vos propositions d’article.

Les appels permanents pour les deux rubriques sont disponibles aux adresses suivantes :

Contact : Samuel Coavoux
En savoir plus : appels thématiques et permanents consultables sur le site Web de la revue

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE

Bourses post-doctorales du Musée du quai Branly (03/04/2017)

Le musée du quai Branly propose 5 bourses post-doctorales à de jeunes scientifiques désirant travailler sur un projet individuel ou collectif accueilli au musée du quai Branly.

Les disciplines concernées sont : l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie, la sociologie, les arts du spectacle.

Les domaines de recherche privilégiés sont : les arts occidentaux et extra-occidentaux, les patrimoines matériels et immatériels, les institutions muséales et leurs collections, la technologie et la culture matérielle.

Ces bourses post-doctorales sont attribuées pour une durée maximale de 12 mois non reconductible et sont d’un montant mensuel de 2 111 € bruts (sous forme d’un CDD).
Elles sont allouées après évaluation et sélection des dossiers par le Comité d’évaluation scientifique du musée du quai Branly. Aucune condition de nationalité n’est exigée.

Le candidat peut solliciter cette bourse jusqu’à cinq ans après la soutenance de sa thèse, c’est-à-dire pour des thèses soutenues depuis le 1er janvier 2012.

Date limite d’envoi des dossiers : 3 avril 2017.

Contact : bourses@quaibranly.fr
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

GIS Institut du Genre : Prix de thèse 2017 (28/04/2017)

L’Institut du Genre, Groupement d’intérêt scientifique, réunit trente partenaires institutionnels. S’appuyant sur des UMR et des équipes explicitement engagées dans la recherche sur le genre, il constitue un lieu de coordination, de référence et d’accueil scientifique des recherches françaises sur le genre et les sexualités.

En 2017, l’Institut lance une campagne de prix de thèse pour soutenir la jeune recherche et encourager la diffusion des connaissances dans le domaine du genre et des sexualités.

Le prix s’adresse à tous les docteur-e-s ayant soutenu une thèse en 2016 dans le domaine des Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales dans un établissement partenaire du GIS. La thèse pourra avoir été rédigée en langue étrangère et soutenue dans une université française partenaire du GIS (ou au moins en co-tutelle).

Le prix a pour objectif prioritaire une aide à la publication soit sous forme d’ouvrage, soit sous forme d’article dans une revue à comité de lecture.
Le prix est doté de 10 000 euros. Il pourra être partagé entre deux lauréat-e-s. Les lauréat-e-s seront invité-e-s à présenter leurs travaux lors de la remise officielle du prix par une personnalité scientifique.

Date limite d’envoi des dossiers : 28 avril 2017, à l’adresse : sg-gis-idgenre@mshparisnord.fr

Contact : Isabelle Pastor-Sorokine, secrétaire Générale du GIS Institut du Genre
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

Aides à la mobilité du CIERA (30/04/2017)

Le Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (CIERA) est un Groupement d’intérêt public (GIP) associant douze des plus grands établissements français d’enseignement supérieur et de recherche en sciences humaines et sociales. Il bénéficie du soutien du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, et de celui du DAAD (Deutscher Akademischer Austauschdienst).

Le CIERA a pour objectif de favoriser la mobilité vers l’Allemagne et les pays germanophones, la coopération scientifique avec les institutions et les chercheurs de langue allemande, ainsi que les recherches sur l’histoire et la société allemandes sans exclure aucune thématique (droit, culture, politique, espace, etc.)

Pour la session d’été 2017, plusieurs types d’aides à la mobilité sont proposées à destination des doctorants et post-doctorants :

Date limite d’envoi des dossiers : 30 avril 2017.

Contact : Virginie Ransinan
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

ACCOMPAGNEMENT/FORMATIONS

RAPPEL : Prochain « Espace Quanti » du Centre Max Weber (30/03/2017)

L’Espace quanti du Centre Max Weber est un espace de co-travail et d’entraide autour de tout ce qui a trait aux méthodes quantitatives. Il est ouvert à tous et toutes, vous venez quand vous voulez, avec votre ordinateur, vos données, vos questions, et vous restez le temps que vous voulez.

Il est animé par deux ingénieurs d’étude du laboratoire, Karine Pietropaoli et Julien Barnier.

Le prochain Espace quanti du Centre Max Weber aura lieu jeudi 30 mars 2017, entre 13h30 et 16h30, à l’ISH, en salle Berty Albrecht (16 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Pour être consulté pour le choix des prochaines dates, n’hésitez pas à rejoindre la liste cmw-data : https://listes.ens-lyon.fr/sympa/subscribe/cmw-data.

Contact : Karine Pietropaoli et Julien Barnier
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

RAPPEL : Expresso Doc : « Archivage pérenne papier et numérique en SHS » (11/04/2017)

Dans le cadre du rendez-vous Expresso Doc 2016-2017 sur les méthodes et outils documentaires, proposé par l’ISH et ouvert à tous les membres des laboratoires associés, la dernière séance de l’année universitaire aura pour thème :

« Archivage pérenne papier et numérique en SHS »

Objectifs de cette séance : acquérir les clés pour aborder un projet d’archivage, comprendre la démarche à adopter, découvrir les opérateurs.

La séance aura lieu mardi 11 avril 2017, de 14h00 à 16h00, en salle André Frossard de l’Institut des sciences de l’homme (14 avenue Berthelot-69007 Lyon).

Inscription obligatoire via le formulaire en ligne suivant.

Contact  : Sitthida Samath
En savoir plus : calendrier des formations Expresso Doc pour l’année 2016-2017 en pièce jointe :

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement