Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 29 septembre 2015

VIE SCIENTIFIQUE

RAPPEL : SFdS : Café de la statistique « La sécurité routière » (06/10/2015)

La Société française de statistique (SFdS) s’est donné pour mission de promouvoir l’utilisation de la statistique et sa compréhension, de favoriser ses développements méthodologiques.
C’est dans ce cadre qu’elle organise, sur une base mensuelle, des soirées-débats publiques ouvertes à tous, les « Cafés de la statistique ». La prochaine rencontre aura pour thème :

Intitulé : « La sécurité routière »

Résumé : la sécurité routière concerne chacun d’entre nous. De nombreuses statistiques sont disponibles pour essayer d’en mesurer toutes les composantes. Quelle est leur qualité ? Quelles analyses sur ces chiffres ont un sens et ne doit-on pas en récuser d’autres qui n’ont aucune signification en termes statistiques ?
On a pu observer un « pic » du nombre de tués en 1972 : quelle est sa signification ? La décroissance quasi-continue du nombre de tués depuis cette date, et plus encore depuis 2002, est-elle imputable, et si oui jusqu’à quel point, aux mesures prises par les gouvernements successifs dans les domaines de la lutte contre l’alcoolisme au volant, la limitation de la vitesse ou les contrôles techniques des véhicules ? D’autres facteurs, moins faciles à mesurer, ne jouent-ils pas aussi un rôle important dans cette diminution ? On semble atteindre depuis quelques années un plancher dans le nombre de tués sur la route. Peut-on espérer réduire encore ce nombre ? Et qu’en est-il du nombre de handicapés et de son évolution ?
Quelle est la situation de la France par rapport aux autres pays développés, en matière de sécurité routière ? Y a-t-il des spécificités propres à certains pays ?

Intervenant : Jean Orselli, Ingénieur général des Ponts et Chaussées honoraire – Docteur en histoire

L’inscription est recommandée à l’adresse suivante : statcafe@sfds.asso.fr

La soirée aura lieu mardi 6 octobre 2015, de 19h à 21h30, au Café du Pont Neuf (14 quai du Louvre - 75001 Paris).

En savoir plus : consulter la page Web dédiée (comptes-rendus des séances précédentes disponibles)

Première séance du séminaire Action Collective 2015-2016 « Reconstituer des parcours et des univers militants » (12/10/2015)

Le séminaire Action collective 2015-2016, commun au Centre Max Weber et à Triangle, se centrera cette année sur la thématique des parcours militants.

Organisateurs : Sophie Beroud, Camille Hamidi, Lilian Mathieu, Montserrat Emperador, Daniel Thin.

Argumentaire général : la dimension des parcours militants est particulièrement étudiée dans la sociologie des mobilisations collectives. Il existe désormais une production scientifique importante aussi bien sur l’approche processuelle des carrières militantes, sur les incidences biographiques de l’engagement et des mobilisations que sur les dynamiques de désengagement. L’importance de cette littérature contribue, de façon paradoxale, à un usage parfois un peu « mécanique » des notions de carrières ou de trajectoires militantes.

Que saisit-on finalement lorsque l’on travaille sur des parcours militants ? Quels sont les angles morts de l’analyse ? Le séminaire visera à produire un bilan raisonné de ces travaux, en confrontant les façons de saisir ces outils conceptuels dans différents courants sociologiques et les usages heuristiques qui en sont faits.
Il s’agira aussi de revenir sur les démarches méthodologiques qui sont mises en œuvre pour rendre compte de parcours d’engagements et d’univers militants, comme univers de sens et de pratiques. Comment reconstituer, par exemple, le sens de l’engagement dans des milieux militants spécifiques en travaillant sur le passé ? Le dialogue avec des historiens pourra être ici particulièrement fécond, afin de réfléchir à la façon de « faire parler » les archives, mais aussi aux autres sources disponibles (archives orales, etc.).
De même, un retour sur les conditions de réalisation et les usages des récits de vie, sur les obstacles à la restitution d’expériences militantes, pourrait être particulièrement stimulant.

La première séance de l’année 2015-2016 aura pour intervenant Eric Brun, docteur en science politique, auteur de Les situationnistes. Une avant-garde totale (1950-1972), Éditions du CNRS, 2014.

Intitulé de l’intervention : « Un mouvement hors-champ ? Sociologie historique de la trajectoire des situationnistes »

Les inscriptions se font auprès de Daniel Thin.

La séance se déroulera lundi 12 octobre 2015, de 10h30 à 12h30, en salle R253 de l’ENS de Lyon (15 parvis René Descartes - 69007 Lyon).

Contact : Lilian Mathieu

RAPPEL : Rencontre régionale du réseau Traces : « L’actualité de la recherche sur les migrations en Rhône-Alpes & Auvergne » (13/10/2015)

Traces met en lien interventions et réflexions régionales autour des mémoires, de l’histoire et de l’actualité des migrations. Traces une biennale culturelle et un réseau régional d’acteurs multiples qui s’investissent dans des actions sociales, scientifiques, politiques et culturelles qui prennent en compte ces faits migratoires : associations œuvrant dans le champ social ou culturel, institutions publiques à vocation patrimoniale, culturelle ou artistique, chercheurs en sciences humaines et sociales, mouvances militantes, etc.

Le réseau convie à sa rencontre régionale 2015.

Intitulé : « L’actualité de la recherche sur les migrations en Rhône-Alpes & Auvergne »

Résumé partiel : cette journée doit permettre d’offrir un large panorama des recherches existantes sur l’immigration en montrant la diversité des approches et des terrains, le renouvellement des problématiques, mais aussi poser la question de l’engagement des chercheurs sur leurs terrains. Les thématiques qui retiennent notre attention pour cette journée sont les recherches en cours sur les migrations. La question migratoire est ici comprise de façon large, intégrant les concepts de mobilités, interculturalité, transnationalisme. Un des enjeux d’organiser une telle rencontre est de repérer les concepts et les démarches mobilisés pour traiter de la question migratoire aujourd’hui.

L’inscription est obligatoire à l’adresse suivante.

La rencontre se déroulera mardi 13 octobre 2015, de 9h30 à 16h30, à l’Espace Fauriel - École nationale des Mines de Saint-Étienne (29 rue Ponchardier - 42000 Saint-Étienne).

Contact : reseau.traces@gmail.com
En savoir plus : consulter le site Web du réseau ; programme détaillé de la journée en pièce jointe :

PDF - 238.4 ko

RAPPEL : Journée Europe spécifique SHS « Réussir aux appels à projets ERC et aux programmes collaboratifs européens » (03/11/2015)

L’ENS de Lyon et L’Université Lumière Lyon 2 organisent en collaboration avec les P.C.N. ERC et Sociétés inclusives, novatrices et réflexives, ainsi que tous les établissements d’enseignement supérieur et de recherche en SHS de Lyon, une journée d’information sur les possibilités de financements des recherches en SHS dans le programme Horizon 2020.

Lors de cette journée, interviendront des représentants des P.C.N. ERC et SHS, des lauréats ERC, des porteurs d’autres projets européens ainsi que des évaluateurs de candidatures aux appels à projets européens.

L’événement aura pour objectifs de :

Cette journée d’information s’adresse à tous les chercheurs, enseignants-chercheurs et personnels des cellules Europe, intéressés par l’insertion des SHS dans le programme Horizon 2020.

La participation est gratuite mais l’inscription est obligatoire sur le site du PCN.

Pour les entretiens individuels, les futurs déposants intéressés, s’inscrivent par mail à :

La journée aura lieu mardi 3 novembre sur deux sites différents : le matin dans l’amphithéâtre Descartes de l’ENS de Lyon (15 Parvis René Descartes - 69007 Lyon), l’après-midi dans l’amphithéâtre de la Maison Internationale des Langues et des Cultures (35 Rue Raulin - 69007 Lyon).

En savoir plus : programme détaillé en pièce jointe :

PDF - 516.2 ko

Colloque MSFS 2015 « Mobilités en changement, changements par les mobilités » (05-06/11/2015)

Le Laboratoire d’économie des transports (LET) et le groupe de travail n°23 « Mobilités spatiales, fluidité sociale » de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF) proposent de mener une réflexion collective autour d’une notion qui est au fondement même de la définition de la mobilité : le changement.

Intitulé du colloque : « Mobilités en changement, changements par les mobilités »

Résumé partiel : le changement, défini ici comme « état de ce qui évolue, se modifie », dans le domaine de la mobilité sera abordé sous deux angles : il s’agira, d’une part, d’identifier et de comprendre la nature des changements intervenus récemment dans les pratiques de mobilité spatiale des individus et, d’autre part, de voir dans quelle mesure ceux-ci apparaissent porteurs ou non de changements sociaux et territoriaux.

À noter : Jean-Yves Authier présidera le séance Effets d’âge, effets de génération ? prévue le jeudi 5 novembre de 13h15 à 14h45.

L’inscription est gratuite mais obligatoire à l’adresse suivante. Les inscriptions seront closes le 22 octobre.

Le colloque se tiendra les jeudi 5 et vendredi 6 novembre 2015, à l’École nationale des travaux publics d’État (ENTPE) (3 Rue Maurice Audin - 69120 Vaulx-en-Velin).

Contact : msfs2015@sciencesconf.org
En savoir plus : consulter le site Web dédié

PUBLICATIONS/INTERVENTIONS

« L’aide aux adolescents difficiles. Chroniques d’un problème public » (B. Ravon, C. Laval, Érès, 2015 )


Résumé : « trimballés » entre les institutions de l’aide sociale à l’enfance, de la justice pour mineurs ou de la pédopsychiatrie, les adolescents dits « difficiles », sans solution de prise en charge, constituent un défi de taille pour l’action publique, ses organisations et ses professionnels.
À partir des modalités d’action déployées depuis trente ans à l’intersection du travail social et de la santé mentale, ce livre retrace les différentes reconfigurations des institutions classiques confrontées aux problématiques de l’accès aux soins, de l’expression de la demande d’aide, de l’accompagnement à l’autonomie des jeunes les plus en difficulté, ou encore de la concertation entre professionnels. Il met l’accent sur le paradoxe d’une « action publique sur mesure » : plus l’aide est personnalisée, plus elle repose sur un réseau étendu d’intervenants issus d’horizons divers.

Au-delà des « troubles » des jeunes, les auteurs pointent ainsi la vulnérabilité de l’action publique elle-même qui n’est plus dictée par un idéal éducatif et ses référentiels mais par des situations-limites où s’articulent, au cas par cas, diagnostics psychopathologiques et souci collectif de protection de la personne. Le salut des dispositifs d’aide reposerait-il aujourd’hui sur la professionnalité de ses intervenants, c’est-à-dire sur leur capacité à analyser les ratés de leurs propres actions ?

En savoir plus : sommaire disponible sur le site Web de l’éditeur

APPELS À COMMUNICATIONS/CONTRIBUTIONS

RAPPEL : Appel à projets CIMRA 2016 : lancement le 12/10/2015

L’appel à projets « Coopérations et mobilités internationales Rhône-Alpes » (CMIRA) 2016 sera lancé le lundi 12 octobre prochain pour se clôturer en début d’année 2016, comme pour les éditions précédentes. Le calendrier reste à définir précisément mais certaines dates sont d’ores et déjà connues :

* date non définitive

Comme pour les précédentes éditions, les établissements seront libres de fixer une date de clôture de dépôt des candidatures antérieure à celle fixée par la Région pour des raisons internes (organisation de comités de sélection des projets internes aux établissements notamment).

Les candidatures seront à déposer sur la plateforme de dépôt CMIRA qui sera ouverte au lancement de l’appel à projets.

L’appel à projets 2016 reprendra les caractéristiques de l’édition précédente, dont on pourra consulter le site Web d’archive.

Contact : comme les années précédentes, une hotline sera à votre disposition sur l’adresse mail cmira@rhonealpes.fr ou par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h (04 26 73 50 02) pendant toute la durée d’ouverture de l’appel à projets.

Appel à propositions 84e Congrès de l’Acfas (02 et 23/11/2015)

L’Association francophone pour le savoir (Acfas) est un organisme à but non lucratif contribuant à l’avancement des sciences au Québec et dans la Francophonie canadienne. L’Acfas a pour mission de promouvoir la recherche et l’innovation ainsi que la culture scientifique dans l’espace francophone, en contribuant à la diffusion et à la valorisation des connaissances et de l’approche scientifique, en vue d’améliorer la qualité de la vie en société.

Le congrès annuel de l’Acfas, le plus important rassemblement multidisciplinaire du savoir et de la recherche de la Francophonie, accueille des milliers de chercheurs et d’utilisateurs de la recherche provenant d’une trentaine de pays.

Pour son 84e congrès, l’Acfas ouvre un nouvel appel à propositions.
Deux volets sont ouverts :

Date limite de dépôt des propositions :

Contact : Anne Beaulieu, coordinatrice Congrès
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE

Aides à la mobilité du CIERA (30/11/2015)

Le Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (CIERA) propose, avec le concours du DAAD et du MESR, des aides à la mobilité pour effectuer un séjour de recherche (master 2 et thèse) ou un stage (à partir du niveau master 1) dans le domaine des sciences humaines et sociales. Ces aides sont destinées à favoriser la mobilité d’étudiants et jeunes chercheurs vers l’Allemagne et les autres pays de langue allemande (Autriche, Suisse).

Les aides suivantes sont ainsi ouvertes à la candidature :

Deux sessions sont organisées chaque année :

Pour les stages et les séjours de recherche déjà commencés au moment de la demande, le CIERA ne finance pas rétroactivement les mois effectués.

Appel à candidatures en cours : Session hiver 2016.
Date de clôture : 30 novembre 2015.

Contact  : Petra Hessenberger
En savoir plus : consulter la page Web dédiée

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement