Centre Max Weber - UMR 5283

Centre Max Weber - UMR 5283

Séminaire POCO - 12 avril 2013

Dispositifs expérimentaux de recherche. Les conséquences sociales et épistémologiques de la collaboration avec des acteurs dits « profanes »

Équipes concernées :  

Dispositifs expérimentaux de recherche Les conséquences sociales et épistémologiques de la collaboration avec des acteurs dits « profanes »

Indéniablement les rapports qu’entretiennent sciences et société sont en cours de mutation. Le dépassement d’une ère prométhéenne a permis le renoncement à une démocratie scientifique organisée sur le seul mode surplombant de l’« instruction publique » (Callon). Une pluralisation des types d’échange s’édifie progressivement, allant de la « co-production » des savoirs en passant par le « débat public », l’information collective et la consultation.

Ainsi, de nombreux dispositifs liant recherche et société voient le jour : le mouvement international d’éducation populaire à la science et par la science, les universités ouvertes, la plate-forme mondiale de dialogue entre le monde académique et les mouvements citoyens, etc. Certains prennent des formes contraignantes : l’Europe impose la participation des usagers dans les recherches en santé mentale qu’elle finance, des cellules d’expertises sont créées pour servir les politiques en produisant des synthèses sur les connaissances en matière de risques environnementaux par exemple. D’autres encore ont une configuration ludique : La science en fête, ou encore le festival Sciences et cinéma.

Autant de façons de relier sciences et société. Or, cet engouement pour l’articulation du ainsi nommé « profane » au scientifique n’est pas sans poser question. Ce séminaire est une invitation à explorer le renouvellement des façons de faire de la recherche. Plusieurs dispositifs de recherche, expérimentant la participation des acteurs dits « profanes », seront présentés, et permettra d’interroger les effets produits par ses pratiques sur : 1) les problématisations, les méthodologies, les résultats, les types de savoir produits, les modalités de diffusion, etc. 2) le sens et la place des sciences dans notre société contemporaine.

Communiquants : Christian Laval, Bertrand Ravon, Hélène Brives-Beaume, Eve Gardien. Animateur : Nicolas Chambon.

Séance préparée par Hélène Brives-Beaume et Eve Gardien.

Elle aura lieu le vendredi 12 avril de à partir de 9 h 30 jusqu’à 12 h 30 et de 14 h à 17 h, à l’ISH (Avenue Berthelot, Lyon). Salle affichée le jour même.

Publié le 29 mars 2013

Logo CNRS Logo Lyon 2 Logo ENS Logo Jean Monnet
Intranet Plan du site Mentions légales