Centre Max Weber - UMR 5283

Politiques de la connaissance : savoirs situés et enjeux démocratiques

Vulnérabilités sanitaires et sociales : de l’histoire à la sociologie

Axelle Brodiez-Dolino, Isabelle von Bueltzingsloewen, Benoît Eyraud, Christian Laval et Bertrand Ravon (dir.)

Stigmatisé par certains sociologues comme « mot-valise » ou pour son emprunt aux politiques publiques, regardé avec méfiance par les historiens qui réfutent par principe l’anachronisme, le terme vulnérabilité mérite pourtant d’être pris au sérieux. Les termes sont des analyseurs des temps et celui-ci recèle d’importantes potentialités. Réunissant principalement des historiens et sociologues, cet ouvrage invite donc à réfléchir au terme en articulant questions sanitaires et sociales.

Avec le soutien de l’ANR Lyonvulnérabilités et de l’ENS de Lyon.

Pour plus d’informations, consultez la notice (Vulnérabilités sanitaires et sociales) sur notre site Internet.

Auteur(s) :

Axelle Brodiez-Dolino et Isabelle von Bueltzingsloewen sont historiennes au LARHRA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes), respectivement chercheuse CNRS et professeur à l’université Lyon 2 ; Benoît Eyraud, Bertrand Ravon et Christian Laval sont sociologues au Centre Max-Weber, respectivement MCF, professeur à l’université Lyon 2 et chercheur associé.

Logo CNRS Logo Lyon 2 Logo ENS Logo Jean Monnet
Intranet Plan du site Mentions légales