Centre Max Weber - UMR 5283

Dynamiques sociales et politiques de la vie privée

Evènements

Les activités scientifiques menées par l’équipe donnent lieu à différentes formes d’évènements :

  • Actualités Prix, nominations... Actualités éditoriales
  • Médias (interventions dans les médias)

ACTUALITES

Soutenances

La soutenance d’HDR de Gaëlle Clavandier aura lieu le jeudi 12 octobre 2017 à 14 h à l’Université Lyon 2, salle Elise Rivet, ISH.

Le manuscrit d’HDR se compose de trois volumes, dont le manuscrit original s’intitule « Principe de sépulture et statut de personne. Le sort des fœtus et mort-nés ».

Le jury est composé de six membres : Jean-Hugues Déchaux (PR Université Lyon 2, CMW, garant) Dominique Memmi (DR CNRS, CRESPPA) Elisabeth Anstett (DR CNRS, IRIS) Michel Castra (PR Université Lille 3, CeRIES) Katherine Hoffman (PR University Northwestern) Baptiste Coulmont (MCF HDR Université Paris 8, CRESPPA)

Actualités générales, prix, nominations

Marie-Clémence Le Pape, membre nommé au CNU section 19

Justine VINCENT a reçu le prix CNAF 2016 pour son mémoire sur les familles recomposées

Les familles recomposées soulèvent de nombreux enjeux et interrogations autour de la définition de la parenté. La naissance d’un enfant commun au nouveau couple (alors qu’au moins l’un d’entre eux a déjà eu des enfants au cours d’une précédente union) et ses effets sur la famille en recomposition nous semblaient un objet fécond pour éclairer les éventuelles mutations qui touchent au modèle de parenté jusqu’alors dominant. Il s’agissait ainsi de saisir les normes d’intelligibilité - soit l’ensemble des représentations et croyances - de ce que « doit » être la famille pour ces parents en famille recomposée. Ce sont également leurs implications identitaires que nous souhaitions analyser.
 L’enquête reposait sur un corpus d’entretiens menés dans une approche biographique auprès de seize individus ayant eu un enfant avec leur nouveau conjoint dans les six dernières années. La perspective était de saisir le « processus de recomposition » conjugale et familiale et les significations lui étant attribuées. Si ces familles semblent rompre quelque peu avec le modèle familial dominant fondé sur la biparentalité exclusive, il s’avère qu’elles s’en éloignent très peu dans la signification que les individus donnent à l’ensemble de ces liens familiaux inédits. Le sens donné à un projet d’enfant commun, et la naissance de celui-ci viennent souligner la prégnance forte du sang partagé pour définir la « véritable » parenté. En réalité, ces nouvelles naissances, plus que de « normaliser » la configuration familiale, semblent venir en souligner l’a-typique. Elles laissent par ailleurs entrevoir que, plus qu’à une absence complète de normes autour de ces familles dites « désinstitutionnalisées », les protagonistes de la recomposition sont confrontées à des systèmes normatifs hétérogènes, ce qui n’est pas sans implication sur leurs identités familiales.

Gaëlle Clavandier, élue au Conseil scientifique de la SFAP (Société française d’accompagnement et de soins palliatifs)

Actualités éditoriales

[Parution] « Les descendants d’immigrés » d’Emmanuelle Santelli

Depuis le milieu des années 1980, les descendants d’immigrés sont présents dans l’espace médiatique et les débats politiques à travers un ensemble de questions : les révoltes dans les banlieues, la construction des identités, la montée du chômage, etc. Mais qui sont les descendants d’immigrés ? Quelle est leur histoire ? Comment cette catégorie a-t-elle émergé ? Les nombreuses études qui leur ont été consacrées témoignent d’un champ de la recherche en expansion, s’appuyant en particulier sur les données (...)

Lire la suite

[Parution] « De la religion en prison » de Céline Béraud, Claire de Galembert et Corinne Rostaing

Cette recherche sociologique, basée sur deux ans d’enquête de terrain au sein des prisons françaises, englobe toutes les religions et se décentre du versant le plus exceptionnel ou spectaculaire du religieux pour embrasser ses manifestations ordinaires. Elle met au jour la façon dont l’administration gère les cultes. Elle donne des clés pour comprendre la façon dont les personnes détenues mobilisent – ou non – la religion et les rôles que peuvent tenir les aumôniers en la matière. Avec le soutien de (...)

Lire la suite

Biographie Rommel MENDES-LEITE

Notre collègue et ami, Rommel MENDES-LEITE, est décédé vendredi 22 janvier 2016 à l’issue d’une longue maladie. Enseignant-chercheur à l’Institut de Psychologie de l’Université Lyon 2, Rommel était aussi membre du Centre Max Weber et de son équipe Dynamiques sociales et politiques de la vie privée. C’était un spécialiste reconnu des questions de santé, genre, sexualités et émotions. Voici une courte biographie : Rommel est né le 18 novembre 1958 à Fortaleza au Brésil, où il a grandi parmi les siens. (...)

Lire la suite Décès de Rommel MENDES-LEITE

Lyon, le 25 janvier 2016 Nous avons l’immense tristesse de vous faire part du décès de notre collègue et ami, Rommel. Enseignant-chercheur à l’Institut de Psychologie de l’Université Lyon 2, Rommel MENDES-LEITE est aussi l’un des membres de l’équipe Dynamiques sociales et politiques de la vie privée du Centre Max Weber. C’est un spécialiste reconnu des questions de santé, genre, sexualités et émotions. Rommel est décédé vendredi à l’issue d’une longue maladie. Toutes nos pensées vont à son mari, (...)

Lire la suite

Concours CNRS 2016 soutien Centre Max Weber

Les candidat-e-s au concours CNRS 2016 (sections 36 et 40) qui souhaitent solliciter le soutien du Centre Max Weber (UMR 5283 Université Lumière Lyon 2 / CNRS / ENS de Lyon / Université Jean Monnet Saint-Etienne) sont invité-e-s à prendre contact avec le directeur Bruno MILLY et la secrétaire générale Christelle COMPTE afin de leur adresser, au plus tard pour le mardi 1er décembre 2015, un dossier constitué des pièces suivantes : une lettre de motivation expliquant le choix du Centre Max Weber (...)

Lire la suite

Voir toutes les actualités du laboratoire

Logo CNRS Logo Lyon 2 Logo ENS Logo Jean Monnet
Intranet Plan du site Mentions légales