Centre Max Weber - UMR 5283

Dynamiques sociales et politiques de la vie privée

Séminaires 2017 - 2018

Prochaine séance du séminaire : à la rentrée, à partir d’octobre 2018

Nous construisons actuellement le programme du séminaire pour l’année prochaine. L’information sera mise en ligne dès que possible.

- 

  • SEANCES PRECEDENTES

  • Séance du séminaire du vendredi 22 juin 2018 – SALLE B. ALBRECHT (10H00 -13H00) :

Séminaire interne : programmation du séminaire de l’année prochaine

  • Séance du séminaire du vendredi 18 mai 2018 – SALLE B. ALBRECHT (10H00 -13H00) :

Fabrice TOULIEUX juriste, UCLy : « L’introduction d’un statut juridique de l’orphelin : une nécessité ? »

Résumé :

Quelles que soient les normes juridiques prises en compte, nationale, régionale ou internationale, l’orphelin ne constitue pas une catégorie juridique particulière et il ne fait pas l’objet d’une définition précise. Les textes internationaux ou régionaux s’intéressent davantage aux causes de l’orphelinage afin d’assurer une prise en charge familiale ou, à défaut publique, des intéressés. L’étude des différentes actions ou politiques engagées en faveur des orphelins démontre que l’orphelin se trouve dans une situation de vulnérabilité à laquelle il importe de répondre afin qu’il puisse surmonter cet événement. Les normes juridiques ont vocation à atténuer cette vulnérabilité avec un succès mitigé pour deux raisons essentielles :

- d’une part, en ce qui concerne le droit français, au-delà d’un tronc commun de règles, se dessinent des régimes distincts selon l’origine de l’orphelinage : il n’y a pas un orphelin mais des orphelins soumis à des protections plus ou moins étendues. Un tels système est contestable tant il creuse les différences de traitement selon les circonstances du décès des parents ou du dernier parent survivant. La perspective de l’adoption d’un statut commun, inspiré du statut actuel des pupilles de l’Etat, mériterait d’être discutée, avec des aménagements.

- d’autre part, indéniablement, si le droit peut et doit assurer la protection de l’orphelin, il est démuni par rapport à son accompagnement. Seule une approche pluridisciplinaire est susceptible de répondre aux attentes des orphelins, attentes qui sont d’ailleurs variables d’un enfant à l’autre. Le droit démontre ses limites ; d’autres champs disciplinaires doivent être sollicités. Le droit peut alors ne pas contraindre mais prévoir, pour répondre à la singularité de chaque orphelin, notamment en proposant un suivi médico-social ou encore un accompagnement éducatif adapté.

Séance de l’atelier doctoral, le vendredi 18 mai 2018 – SALLE B. ALBRECHT (14H00-16H00) :

  • Présentation de travaux en cours :
    -  Lucie Jégat : « Le deuil comme travail émotionnel »
    - Justine Vincent  : « « Ok pour un BB … un jour » : mésentente, systèmes de négociation et justifications des projets parentaux en famille recomposée »
  • Séminaire du vendredi 6 avril 2018 – SALLE B. ALBRECHT (10H00 -13H00) :

Magali MAZUY  : Enquête Virage 2015. Des violences situées dans leurs contextes

Résumé :

Une grande enquête quantitative sur les violences a été menée en 2015, coordonnée par l’Ined. L’un de ses objectifs de cette enquête est de restituer les situations de violence dans leur complexité. Les données ont été collectées auprès de plus de 27000 personnes, et renseignent sur les violences subies dans les différentes sphères de vie. De nombreuses informations ont également été collectées sur les contextes des faits de violences déclarés et sur les caractéristiques sociodémographiques des personnes interrogées. Se distinguant des enquêtes de victimation, Virage a pour objectif de restituer, dans leur complexité, les différentes logiques d’action qui sous-tendent les situations de violence et d’en décrypter les ressorts.

  • Séance de l’atelier doctoral, le vendredi 6 avril 2018 – SALLE P. RIVIERE (14H00-16H00) :

Séance coordonnée par Lucie Jégat, Nadia Mounchit, Justine Vincent

« Qu’est-ce qu’on publie ? Dans quelles revues ? À quels moments de la thèse ? Pendant ou après ? Comment choisir ses communications ? »

PROGRAMME DU SEMINAIRE 2017-2018

  • 13 octobre 2017 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00)

Isabelle Sayn : « Approche pluridisciplinaire d’un objet juridique : la prestation compensatoire »

  • 10 novembre 2017 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00)

Séance interne : retour sur comité suivi de thèse

  • 8 décembre 2017 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00)

Gaëlle Clavandier : Prénommer et inhumer - Vers une humanisation des fœtus et des mort-nés ? »

  • 12 janvier 2018 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00)

Doriano Saracino : Réseaux sociaux et identité des jeunes d’origine étrangère en milieu carcéral : l’expérience italienne

  • 9 février 2018 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00)

Julien Bernard : La concurrence des sentiments. Une sociologie des émotions

  • 9 mars 2018 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00)

Armelle Andro : Santé sexuelle et reproductive des femmes réfugiées en France : obstacles et/ou barrières ?

  • 6 avril 2018 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00)

Magali Mazuy : Résultats de l’enquête Virage

  • 18 mai 2018 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00)

Fabrice Toulieux : L’introduction d’un statut juridique de l’orphelin : une nécessité ?

  • 8 juin 2018 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00)

Adriano Favole : Deuil au sein de la famille

PROGRAMME DU SEMINAIRE 2016-2017

14 OCTOBRE 2016 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00) Séance interne – Site internet CMW

18 NOVEMBRE 2016 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00) Autour des mouvements féministes Mixité et non-mixité dans les mouvements féministes depuis les années 1990 » Alban Jacquemart Diane Lamoureux

9 DECEMBRE 2016 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00) Séance doctorale Thomas Lavergne : « « Mise » en scène érotique à des fins commerciales : de l’enjeu des informations déclaratives autour des profils en ligne d’escorte « boys » ». Valérie Cuzol : « Les » pratiques funéraires dans les familles issues de l’immigration maghrébines en questions. Une enquête biographique à « Chalon-sur-Saône" » Fatou Diop : « « Femmes » détenues, un groupe « discréditable » : étudier les stigmates liés aux expériences carcérales et post-carcérales au « Sénégal » »

13 JANVIER 2017 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00) « Le marché international du sperme : l’offre de services de deux banques européennes » Jean-Hugues Déchaux

10 FEVRIER – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00) « Quelles vies méritent hommage ? La médiatisation des décès de personnalités » Nelly Quemener

10 MARS 2017 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00) « Etre parent et devenir père : l’intervention sociale auprès des hommes sans domicile » Séverine Mayol

14 AVRIL 2017 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00) Le pouvoir des faibles est-il un vrai pouvoir ? Une recherche auprès de femmes originaires du Maroc Hakima Mounir

19 MAI 2017 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00) Katherine Hoffman, anthropologue, Université de Northwestern, USA. La Kafala et l’adoption transationale d’enfants

9 JUIN 2017 – SALLE B. ALBRECHT (9H30-13H00) Trois analyses autour des résultats de l’enquête EPIC

- Les célibats contemporains : nouvelles formes de « vie hors couple » : Marie Bergstrom

- Faire couple parmi les descendants d¹immigrés : Emmanuelle Santelli, Beate Collet, Karine Pietropaoli - Que reste-t-il du couple marié avec deux enfants ? : Marie-Clémence Le Pape, Emilie Raynaud, Bertrand Lhommeur

Logo CNRS Logo Lyon 2 Logo ENS Logo Jean Monnet