Atelier d’écriture ethnographique pour doctorant.e.s

Atelier ouvert sur inscription en début d’année universitaire à tous les membres de l’École doctorale 483 ayant une pratique d’enquête de terrain ethnographique dans le cadre de leur recherche. Il est possible de le valider pour 20 heures de formation auprès de l’ED.

Cet atelier d’écriture s’inspire des séminaires organisés par l’anthropologue Michel Naepels à l’EHESS. Il est né d’une volonté de mettre au travail l’écriture, qui est une dimension essentielle de la recherche. Peu d’espaces nous permettent d’en questionner le processus et les étapes, et nous ne discutons bien souvent des textes que sous leur forme définitive. Cet atelier porte donc sur la « mise en texte » de la recherche ethnographique et articule pratique et échanges.

D’une durée de trois heures et demie, chaque séance est composée de temps d’écriture et d’échanges. Avant tout nous discutons de nos blocages, astuces et conseils liés à l’écriture ethnographique et aux multiples enjeux qui lui sont liés. Pour ce faire, nous échangeons sur des lectures faites en amont et sur les écrits que nous avons produits.

Les organisatrices réserveront au moins 8 places sur 14 à des doctorant.e.s souhaitant demander la validation de leur participation à l’atelier comme formation doctorale, sous réserve d’être présent à au moins 5 séances sur les 8.

Les séances se dérouleront les 2e jeudis du mois à l’ENS de Lyon, sur le site Descartes.

Contacts : Domitille Blanco et Lola Vives
En savoir plus : présentation complète de l’atelier en pièce jointe :