Clothilde Arnaud

Thèse en préparation sous la direction d’Emmanuelle SANTELLI :

« Parcours de femmes migrantes sans logement personnel : quelles marges d’autonomie à l’intersection de leurs situations migratoire, familiale et résidentielle ? »

A partir d’une étude longitudinale de femmes accueillies en hébergement temporaire hivernal, l’objectif est d’étudier comment les situations familiale et migratoire agissent sur le parcours d’hébergement, l’action de ce dernier sur les rapports familiaux, la place des régularisations pour motif familial auprès de ces femmes et l’interaction des politiques migratoires avec les normes établies par le dispositif d’hébergement. L’objectif étant de questionner les marges d’autonomie à l’intersection des situations migratoire, familiale et résidentielle.

Mots clés : Migrations — sans-abrisme — conjugalités — parentalité — parcours — genre — intersectionalité — autonomisation.