Sixième séance du séminaire de l’équipe MEPS : A.-S. Gosselin (Brésil) (20/05/2019)

Date :Lundi 20 mai 09:30-12:00

Dans la continuité d’une cinquième séance organisée avec Anne-Sophie Gosselin (Université de l’intégration internationale de la Lusophonie (Brésil)), professeure invitée par l’UFR ASSP de l’Université Lumière Lyon 2, la sixième séance du séminaire 2018-2019 de l’équipe 6 poursuit l’exploration de son travail.

Intitulé de l’intervention : « Éléments de sociologie brésilienne pour penser les particularités des rapports de classes au Brésil »

Résumé : lorsque Florestan Fernandes (1920-1995), figure classique de la sociologie brésilienne, publie en 1964 L’intégration des noirs dans la société de classes, il affiche clairement son intention de déconstruire le mythe de la « démocratie raciale » devenu un instrument idéologique légitimant les inégalités. Partant de l’étude des vestiges du système esclavagiste, il souligne les particularités des rapports de classes de la société brésilienne en s’appuyant sur une critique marxiste des rapports de domination marqués par l’expansion du capitalisme en Amérique du Sud. Quarante ans plus tard, Antônio Guimarães (1951-) réaffirme la pertinence du couple conceptuel « classes sociales » et « race » comme catégories d´analyse des relations sociales brésiliennes malgré le caractère questionnable de l’idée même de « race » et l’importation de ces concepts forgés par des traditions sociologiques exogènes.

L’objectif de l’intervention est de présenter quelques auteurs clés de la sociologie brésilienne qui se sont attachés à mettre au travail la notion de « classes sociales » face aux particularités de la société brésilienne.

La séance se tiendra lundi 20 mai 2019, de 9h30 à 12h, en salle H 410 du Campus Porte des Alpes de l’Université Lumière Lyon 2 (5 Avenue Pierre Mendès France - 69500 Bron).

Contact : Sylvia Faure