Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
Logo CMW

Lettre du Centre Max Weber - Mardi 05 septembre 2017

VIE DU LABO

RAPPEL : Journée d’étude transversale des doctorant.e.s du CMW (24/11/2017)

Les doctorant.e.s du Centre Max Weber organisent une journée transversale consacrée aux communications de doctorant.e.s et post-doctorant.e.s du laboratoire mais ouverte à tous les membres.

Au cours de cet événement, dont les modalités d’organisation sont semblables à celles de la journée transversale du laboratoire, environ 8 doctorant.e.s communiqueront au sujet de leur(s) recherche(s). S’agissant de la première journée d’études de ce type au sein du CMW, il n’a pas été défini de thématique particulière, permettant en cela aux doctorant.e.s de chaque équipe d’y participer. Si les communicant.e.s seront exclusivement des doctorant.e.s (ou des post-doctorant.e.s), l’ensemble des membres du CMW sont invités à enrichir les discussions théoriques et méthodologiques qui découleront des différentes interventions.

Si vous êtes doctorant.e.s ou post-doctorant.e.s et que vous souhaitez vous investir dans ce projet (en participant au comité d’organisation ou en communiquant ce jour-là), n’hésitez pas à nous contacter aux adresses suivantes :

La journée se déroulera le vendredi 24 novembre 2017.

VIE SCIENTIFIQUE

MODIFICATION : Journée d’étude : « Corps vulnérables, corps exposés, corps invisibles : le prisme des cultures publiques »

Suite aux indisponibilités de dernière minute de plusieurs intervenants, l’équipe 4, Cultures publiques du Centre Max Weber a choisi de déplacer à janvier 2018 la journée d’étude intitulée :

« Corps vulnérables, corps exposés, corps invisibles : le prisme des cultures publiques »

L’équipe d’organisation souhaite mettre à profit ce délai supplémentaire pour appeler les membres du CMW qui pourraient être intéressés par une communication à proposer un texte. Une ou deux interventions pourraient être ajoutées dans la journée, qui deviendrait ainsi une journée transversale du laboratoire.

Contact : Julie Thomas
En savoir plus  : pour mémoire, programme initial de la journée en pièce jointe :

RAPPEL : Réunion d’information « ANR Tour » (21/09/2017)

Pour la deuxième année consécutive, l’Agence nationale de la recherche part tout au long du mois de septembre à la rencontre des communautés porteuses de projets scientifiques.
Plus d’une dizaine de rendez-vous sont d’ores et déjà fixés partout en France. Accueillie par les organismes de recherche, les universités et les écoles, l’ANR propose une journée de présentation de l’ensemble des appels et notamment de l’appel à projets générique, des évolutions du Plan d’action de l’agence 2018.

Le matin sera consacré à la présentation du Plan d’action et ses différents appels à projets et l’après-midi se concentrera sur les défis sociétaux. Cette journée sera aussi l’occasion d’échanger sur les modalités de soumissions, ainsi que sur le fonctionnement de la sélection.

L’inscription est obligatoire via le formulaire en ligne suivant.

La journée lyonnaise aura lieu le le 21 septembre de 9h30 à 17h30, de 09h30 à 17h30, dans l’enceinte de l’amphithéâtre de la Délégation Rhône Auvergne du CNRS (2 avenue Albert Einstein - 69100 Villeurbanne).

En savoir plus  : consulter la page Web de l’ANR Tour

RAPPEL : Session d’information « Appels à projets en SHS du programme H2020 » (22/09/2017)

Le Point de Contact National SHS et le Point de Contact « Sciences avec et pour la société », en collaboration avec l’Université Jean Moulin Lyon 3, organisent une session d’information sur les appels à projets en sciences humaines et sociales du programme Horizon 2020.

Programme :

Inscription gratuite mais obligatoire, à l’adresse suivante.

La session est organisée vendredi 22 septembre 2017, de 9h00 à 12h45, dans l’enceinte de l’amphithéâtre (r.-d.c.) de la Maison Internationale des Langues et des Cultures Amphithéâtre (35 rue Raulin - 69007 Lyon).

Contact : Emilie Sablon (Lyon 3)
En savoir plus : programme détaillé consultable à l’adresse suivante

RAPPEL : Journées d’étude : « Enseigner la sociologie dans le supérieur » (09-10/11/2017)

Le Centre Max Weber (équipe 6, « Modes, espaces et processus de socialisation ») co-organise, avec LLE (Laboratoire de l’Éducation, UMR 3773 de l’ENS de Lyon), le RT4 (Éducation et Formation) et le RT 46 (Éducation, Certification, Qualification) de l’AFS, deux journées d’étude.

Intitulé des journées : « Enseigner la sociologie dans le supérieur : En-quête des pratiques »

Les journées sont organisées jeudi 9 et vendredi 10 novembre, à l’ENS de Lyon (salle à préciser).

Contact : Claire Piluso et Stéphanie Tralongo
En savoir plus : programme provisoire en pièce jointe :

PUBLICATIONS / INTERVENTIONS / PRIX

« Le poids des émotions. Une réflexion sur les variations de l’intensité de l’(entr)aide familiale auprès de proches dépendants » (I. Mallon, B. Le Bihan-Youinou, in Sociologie, vol. 8, n° 2, 2017)


Depuis une quinzaine d’années, les « aidants » des personnes ayant besoin de soins au long cours sont l’objet d’une visibilité nouvelle dans le débat public. S’appuyant sur les résultats d’une enquête qualitative approfondie menée auprès d’aidants familiaux de proches atteints de la maladie d’Alzheimer, cet article s’intéresse à l’expérience des aidants investis au quotidien dans la vie de leur proche – conjoint ou parent – en perte d’autonomie. Après avoir déconstruit la notion d’intensité de l’aide, les auteures proposent de caractériser les aidants et leur(s) rôle(s), afin de comprendre comment ils vivent au quotidien l’accompagnement de leur(s) proche(s).

Cette approche permet de nourrir la réflexion sur les aidants familiaux, qui se heurte à un certain nombre de difficultés dans la mesure où ils ne constituent pas une catégorie homogène. L’analyse s’attache à montrer le vécu différencié de la relation d’aide en réinterrogeant la dimension émotionnelle de ce lien du proche à la personne aidée, mais aussi aux différents intervenants, professionnels ou non, qui participent à l’accompagnement. Cette dimension émotionnelle et organisationnelle de l’aide, appréhendée qualitativement, apparaît comme une clé de la modulation de son intensité.

En savoir plus : article disponible en ligne via CAIRN

« Expériences résidentielles, insécurité socio‑économique et reconfiguration des appartenances sociales lors de l’entrée dans la vie adulte » (L. Faure, É. Le Dantec, in Sociologie, vol. 8, n° 2, 2017)


Les conditions de logement de jeunes confrontés à une précarité d’emploi marquée et durable sont un révélateur aux implications multidimensionnelles de leur appartenance sociale et de leurs façons de se la représenter, repoussant un peu plus et complexifiant le franchissement des étapes du calendrier d’accès au statut d’adulte. Ces conditions témoignent de la diversité des expériences populaires héritées mais aussi des écueils de la confrontation inédite avec un univers jusque‑là non‑pratiqué conduisant une partie de ces jeunes à affronter le risque de déclassement et leurs familles à tenter de le contenir. Nous avons décliné trois formes archétypes d’expériences résidentielles selon le degré d’effectivité du soutien familial  : la cohabitation de nécessité, la décohabitation protégée et la décohabitation non‑protégée.

En savoir plus : article disponible en ligne via CAIRN

« Entre alliance et filiation : pourquoi donne-t-on naissance ? » (J.-H. Déchaux, in Projet, n° 359, 2017/4)


Avant d’être un enjeu démographique, la naissance s’inscrit, d’abord, dans des histoires familiales singulières. Mais la signification qui lui est donnée et la responsabilité qui l’entoure ne cessent d’évoluer à travers les âges. Faut-il engendrer l’enfant parfait pour être heureux ?

En savoir plus : article disponible en ligne via CAIRN

APPELS À CONTRIBUTIONS/CANDIDATURES

Appel à contributions : Revue Ethnologie française (10/09/2017)

La revue Ethnologie française a lancé un appel à contributions pour un prochain numéro coordonné par Abir Kréfa (maîtresse de conférences à Lyon 2, CMW) et Sarah Barrières (doctorante EHESS, Centre Maurice Halbwachs) et intitulé :

« Genre et sexualités en situations (post) révolutionnaires »

Argumentaire partiel : depuis 2009, différents pays du Moyen-Orient et du Maghreb, de l’Iran à la Tunisie, en passant par l’Égypte, le Yémen, la Turquie, la Syrie, Bahreïn, etc. ont connu des mobilisations multisectorielles, pour la plupart inédites depuis leur accession aux indépendances. Ces périodes d’effervescence politique se sont accompagnées d’une participation massive des femmes. Diplômées chômeuses, ouvrières, paysannes, étudiantes, artistes, prostituées, magistrates et avocates, blogueuses, mères de blessés et « martyrs », féministes, syndicalistes, antiracistes, femmes niqabées, militantes LBT (lesbiennes, bisexuelles et transsexuelles), ont investi différemment l’usine, la rue, internet et les places publiques, les administrations ainsi que les institutions « transitoires » et élues [Ait Mous et Berriane, 2013 ; Kréfa, 2016].

Afin de combler les angles morts de la recherche scientifique, la revue Ethnologie française publiera en 2019 un numéro consacré aux situations révolutionnaires et post-révolutionnaires au prisme du genre et des sexualités. Les contributions attendues peuvent relever de la sociologie, de l’anthropologie et de la science politique, mais aussi de l’histoire. L’un des objectifs de ce numéro étant de départiculariser ce qui se joue dans les pays du Moyen-Orient et du Maghreb, les propositions d’articles portant sur d’autres pays et d’autres aires culturelles seront particulièrement appréciées : Europe de l’Est, de l’Ouest (dont la France) et du Sud, mais aussi Amérique latine, Asie, etc. Le numéro ne sera donc qu’en partie centré sur les pays arabes et les contributions fondées sur des enquêtes empiriques ou des archives dans d’autres contextes socio-historiques seront examinées avec beaucoup de soin.

Les contributions se situeront dans l’un ou plusieurs axes analytiques suivants :

1. Situations révolutionnaires et critique de l’ordre (hétéro) sexué ;
2. Le retour à l’ordre : retour à l’ordre antérieur du genre et des sexualités ? ;
3. Circulations internationales et réappropriations locales.

Les propositions de contributions (titre et résumé de 4000 à 6000 signes, références bibliographiques incluses) sont attendues pour le 10 septembre 2017.

Elles mentionneront les principaux axes de démonstration ainsi que le matériau (enquêtes et/ou archives) mobilisé et seront assorties d’une notice bio-bibliographique de l’auteur-e.
Elles doivent être envoyées aux coordinatrices du dossier, Abir Kréfa et Sarah Barrières : abir.krefa@ens-lyon.fr et sarah.barrieres@yahoo.fr. La sélection des propositions sera transmise aux auteur-e-s courant octobre 2017.

Contact : Abir Kréfa
En savoir plus : consulter la page Web de l’appel

RAPPEL : Appel à candidatures : Résidences de recherche art-sciences de l’IméRA (18/09/2017)

L’Institut d’études avancées d’Aix-Marseille Université, l’IMéRA, invite des chercheurs et des artistes à participer à des résidences de 3 à 10 mois en 2018-2019, en lien avec les 4 programmes suivants : « Art, science et Société », « Méditerranée », « Rencontres Sciences et Humanités » et « Phénomènes globaux et régulation ».

Tout chercheur, écrivain ou artiste intéressé doit candidater à un seul programme et signaler dans sa candidature le type de résidence visée (dans le cadre du programme général et/ou d’un partenariat).

L’appel vise à développer des approches interdisciplinaires expérimentales innovantes dans tous les domaines du savoir.

Date limite de candidature : 18 septembre 2017.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr
En savoir plus : consulter la page Web de l’appel

RAPPEL : LLE : 3e appel à projets (30/09/2017)

La pépinière interdisciplinaire « Laboratoire de l’Éducation » lance en 2017 un troisième appel à projets pour le soutien à des projets émergents et à des ateliers exploratoires, orientés vers la production de connaissances originales.

Pour être recevable, la candidature doit être portée par un.e membre appartenant aux structures fédérées par RELYS et associer au moins un.e membre des partenaires du « Laboratoire de L’Education » (ICAR, LARHRA, Centre Max Weber, Triangle, EVS et Ifé). La participation de chercheur.e.s ou d’enseignant.e.s-chercheur.e.s extérieur.e.s à Lyon-Saint-Étienne est donc possible.

Toutes les propositions sont recevables à condition qu’elles aient une ambition interdisciplinaire dans le domaine de l’éducation.

Seules sont éligibles les dépenses de fonctionnement, incluant des prestations de service (sur facture). Le budget ne peut pas être utilisé pour l’emploi de personnel ou le paiement de vacations.
Les séminaires ou les réunions afférents aux projets devront, dans la mesure du possible, se dérouler au sein de l’ENS de Lyon et une communication devra en être faite sur le site du LLE. Deux types d’actions seront soutenus.

Date limite de dépôt : 30 septembre 2017 à 12h.

Contact : lle-ums3773@ens-lyon.fr
En savoir plus : appel complet en pièce jointe :

RAPPEL : IDEXLYON : Appel à projets « Impulsion » (Lyon 2 : 02/10/2017)

L’appel à projets Impulsion de l’IDEXLYON a pour périmètre l’environnement de recherche des nouveaux arrivants sur le site Lyon Saint-Étienne. Il vise plus particulièrement à soutenir le développement de projets de recherche et de formation par des enseignants-chercheurs et chercheurs nouvellement arrivés sur le site.

Critères d’éligibilité des candidats :

  • 1. Prise de fonction dans un établissement membre de l’Université de Lyon dans le cadre des recrutements 2017, sur un poste de MCF, PR, CR ou DR (ou assimilés) ;
  • 2. Dimension exogène (parcours des quatre années précédant le recrutement effectué hors des établissements de l’Université de Lyon).

Critères de sélection :
La sélection finale se fera à partir des remontées des établissements sur la base des critères suivants :

  • 1. Qualité scientifique et « haut potentiel » du candidat ;
  • 2. Qualité du parcours et dimension internationale.

Type de soutien :
Le soutien IDEX se fera par le biais de l’octroi aux lauréats d’une enveloppe dédiée au financement des frais de recherche et de formation (pouvant inclure fonctionnement, équipement et masse salariale contractuelle de post-doctorants ou personnels techniques). Cette enveloppe est gérée directement par les établissements partenaires.

Montant maximum du soutien : 80 000 €.
Durée du soutien (à compter du 1er janvier 2018) : 24 mois.

Pour candidater à cet appel à projet, les candidats contactent directement leur établissement.

Pour l’université Lyon 2, veuillez contacter directement Michael BERTHET (m.berthet@univ-lyon2.fr), qui répondra à vos questions sur cet appel et vous aidera dans le montage du projet

Date limite de réception des candidatures auprès de Lyon 2 : lundi 2 octobre 2017 à 12h00.

Contact : contact général : pia@universite-lyon.fr
En savoir plus : texte de l’appel fléché Lyon 2 et fiche de candidature en pièces jointes :

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE

Métropole de Lyon / UdL : Soutien aux manifestations scientifiques (15/12/2018)

En partenariat avec l’Université de Lyon, la Métropole de Lyon soutient les événements scientifiques qui se déroulent sur son territoire.

La Métropole accorde une aide financière aux colloques et événements scientifiques :

  • qui contribuent à la stratégie de la Métropole de Lyon et de l’Université de Lyon ;
  • et participent au rayonnement du territoire au niveau national et/ou international.

Les dossiers seront instruits par la Métropole de Lyon et l’Université de Lyon.
La campagne en cours concerne des événements qui se dérouleront au premier semestre 2018. Les événements prévus au second semestre 2018 seront également instruits.

Date limite de dépôt : 15 décembre 2017.

Les dossiers complets doivent être adressés par mail et par courrier à : soutiencolloque@grandlyon.com et

Métropole de Lyon – Délégation développement économique - Emploi - Savoirs
Direction Innovation et action économique - Service Université
20 rue du Lac CS 33569
69505 Lyon cedex 03

Contact : Christèle Izoard-Martin, chargée de mission direction stratégie académique à l’Université de Lyon
En savoir plus : règlement et dossier de candidature à remplir (manifestation + bilan) en pièces jointes :

ACCOMPAGNEMENT/FORMATIONS

RAPPEL : ISH : Formation « Initiation à la vidéo adaptée à la recherche » (25/09/2017)

Dans le cadre du pôle Image animée de l’ISH, l’Institut propose aux laboratoires associés une nouvelle session de la formation :

« Initiation à la vidéo adaptée à la recherche (premiers pas) »

Formation en audiovisuel, destinée à découvrir les moyens d’analyser/restituer/communiquer/valoriser avec l’image animée autour d’une thématique de recherche en SHS.

Intervenant : Christian Dury, réalisateur audiovisuel (ISH, CNRS)

Cette formation est ouverte à tous les personnels des laboratoires associés à l’ISH et à la Maison de l’Orient et de la Méditerranée (MOM).

Le nombre de places étant limité, les inscriptions sont obligatoires, via le formulaire en ligne suivant :
http://enquetes.ish-lyon.cnrs.fr/index.php/724528/lang-fr

La journée de formation aura lieu le lundi 25 septembre 2017, de 09h30 à 17h, à l’Institut des sciences de l’homme, en salle Fernand Rude (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

Contact : Christian Dury
En savoir plus : programme complet et informations consultables à l’adresse suivante

Formation : « Initiation aux humanités numériques » (13/10/2017)

Les doctorants des laboratoires CIHAM et HiSoMA sont à l’initiative de la journée de formation suivante :

« Initiation aux humanités numériques »

Cette journée a pour but de présenter les différents aspects des humanités numériques (normes, compétences, enjeux, projets, acteurs). Elle s’adresse gratuitement et sans pré-requis à un public de doctorant.e.s, d’étudiant.e.s en master ou de L3, ainsi qu’à des chercheurs et des chercheuses en sciences humaines, lettres et langues.

Programme : une session de workshops (sur inscription) aura lieu le matin pour inviter les participants à se former et à manipuler quelques outils des humanités numériques. La première partie de l’après-midi proposera deux conférences sur les humanités numériques, leurs standards et leurs enjeux. Enfin, la deuxième partie de l’après-midi présentera différents projets qui appliquent les outils et les méthodes qui auront été abordés le matin et en début d’après-midi.

La journée de formation se déroulera vendredi 13 octobre 2017, de 9h à 18h, au Centre de la Recherche (18 rue Chevreul - 69007 Lyon). Les salles seront communiquées ultérieurement.

Contact : Ariane Pinche et Sarah Orsini
En savoir plus : programme complet et détails concernant l’inscription disponibles sur le site Web de la journée