Appel à articles : revue « Terrains & Travaux » - Produire et réguler les fêtes (date limite : 10/02/2023)

La revue Terrains & Travaux a lancé un appel à articles pour un prochain dossier thématique intitulé Produire et réguler les fêtes .

Argumentaire partiel : la fête est une notion polysémique et aux frontières floues. Champ d’étude historiquement investigué par l’anthropologie, avec un intérêt pour l’excès et la transgression, elle est largement définie comme productrice de ruptures : avec les normes, les temporalités, le quotidien, le travail.

La fête, ou plutôt les fêtes, recouvrent aujourd’hui un ensemble vaste allant des pratiques nocturnes urbaines aux grands rassemblements estivaux, en passant par les festivités les plus intimes (dans l’espace familial), voire dans des espaces comme les clubs sportifs ou les entreprises.
Relativement peu travaillées par les sciences sociales, les fêtes sont généralement appréhendées au prisme des publics et de leurs pratiques, et en particulier des sociabilités juvéniles et des conduites à risques. À rebours de paniques morales alimentant le mythe d’une jeunesse en perdition, ces travaux dévoilent des processus d’autorégulation chez les fêtard·es et discutent des tensions entre transgressions et autocontrôle.

L’omniprésence de ces publics de la fête dans la littérature, quand bien même ils participent à leur production, laisse dans l’ombre le rôle des acteurs et actrices et celui des organisations dans le façonnement et la régulation de ces festivités, sur lequel se focalise cet appel à contributions.

Afin de rendre compte de l’hétérogénéité des phénomènes et des espaces festifs, les travaux issus des sciences sociales dans leur diversité (histoire, économie, anthropologie, sociologie, géographie, etc.) sont encouragés. Les articles soumis pourront s’inscrire, sans que cela ne soit exhaustif, dans l’un de ces trois axes :

1. Le travail de la fête ;
2. Un marché des fêtes ;
3. Les fêtes et les frontières de l’action publique.

Date limite : les articles (50 000 signes maximum, espaces, notes et bibliographie comprises), ainsi que les notes critiques (30 000 signes maximum) devront parvenir sous forme électronique aux coordinateur·rice·s du numéro avant le 10 février 2023, aux adresses suivantes : boubalcamille@gmail.com ; yannick.le-henaff@univ-rouen.fr ; beuscart@telecom-paris.fr

Contacts :

En savoir plus : appel complet disponible sur le site Web de la revue

Publié le 12 juillet 2022