Appel à communications : Journées d’étude co-org. CMW : « Enfanter : pratiques et discours » (date limite : 10/09/2021)

L’équipe d’accueil Sciences, Société, Historicité, Éducation et Pratiques (université Claude Bernard Lyon 1) et le Centre Max Weber co-organisent un cycle de trois journées d’études sur l’enfantement au prisme des inégalités sociales qui se dérouleront à Lyon, en janvier, mai et juin 2022 (dates précises à venir).

Intitulé : Enfanter : pratiques et discours

Le but de ce cycle est de réunir des chercheur-euses en sciences sociales, en santé, ainsi que des professionnel-les de santé et des actrices ou acteurs associatifs afin de dialoguer autour de trois thématiques :

  • la médicalisation et la promotion du « naturel » (journée 1, fin janvier 2022) ;
  • l’extension et la réappropriation des savoirs et pratiques de santé par les usager-es (journée 2, début mai 2022) ;
  • et la diversité des manières de devenir parent (journée 3, fin juin 2022).

Argumentaire partiel : nous proposons, au fil de ces trois journées d’études, d’interroger les différenciations sociales et les rapports de pouvoir autour de l’enfantement.
Notre approche s’inscrit dans les travaux récents sur le « travail procréatif », expression qui « permet d’étudier l’enchevêtrement entre les sphères domestiques et le système reconnu comme productif sans se limiter pour autant au “travail ménager” » (Mathieu et Ruault, 2017 : 14). Il s’agit de remettre en question le caractère supposément « naturel » ou « instinctif » de la procréation et d’interroger l’enfantement comme un ensemble d’actions et de préoccupations.

Nous proposons de mettre à l’épreuve l’opposition binaire entre pouvoir médical / contre-pouvoir des femmes et sages-femmes, en remettant au centre de l’analyse les différenciations sociales entre les actrices-eurs, et plus largement les rapports sociaux dans leur historicité (Kergoat, 2012) et leur intersectionnalité (Crenshaw, 2005).
Nous entendons interroger les inégalités et les rapports de pouvoir de genre, de classe, de race (définie comme une catégorie sociale, produite en situation (Mazouz, 2015)), ainsi que les inégalités liées à l’âge ou au handicap. Les communications proposées peuvent se centrer sur un de ces rapports sociaux ou en articuler plusieurs.

Date limite de soumission des propositions de communications (rédigées à partir du modèle fourni) : 10 septembre 2021, à ronald.guilloux@univ-lyon1.fr et elsa.boulet@univ-lyon2.fr

Contact : Elsa Boulet
En savoir plus : appel complet et modèle de proposition de communication disponibles via l’adresse suivante

Publié le 29 juin 2021