Débattre du sans-abrisme : retour sur un colloque international

Mauricio Aranda, Marine Maurin et Gabriel Uribelarrea

in La lettre de l’Onpes, n°1, 2018.

Dans la continuité de ses travaux sur les situations marginales de logement dans le cadre de son dernier rapport Mal-logement, mal-logés, l’Onpes souhaite revenir sur le contenu et les apports du colloque international Le sans-abrisme en débats. Actualités et nouvelles perspectives de la recherche en sciences sociales qui s’est tenu il y a un an, à Saint-Étienne, en donnant la parole aux trois directeurs et directrices scientifiques (Mauricio Aranda, Marine Maurin, Gabriel Uribelarrea) de cette manifestation.

Réunissant des universitaires et des personnalités qualifiées dans le domaine de la pauvreté, cette rencontre a été l’occasion d’étudier et d’interroger les pratiques des acteurs qui produisent de la connaissance sur le sans-abrisme, tout en soulignant le pouvoir symbolique des catégories mobilisées par les chercheurs et les personnes concernées. Outre une discussion sur la définition du sans-abrisme, ce colloque a également questionné les réponses apportées et le rôle que peuvent jouer les sciences sociales dans leur élaboration.

En savoir plus : lettre disponible en accès libre à l’adresse suivante