Journée d’étude co-org. CMW : « Penser la vulnérabilité au singulier. Considérer la pluralité des enquêtes » (10/02/2022)

Date :Jeudi 10 février de 09h00 à 16h30

L’équipe 3, Politiques de la connaissance : savoirs situés et enjeux démocratiques du Centre Max Weber, co-organise une journée d’étude thématique dans le cadre du séminaire transversal « L’Enquête en partage » de la mention de Master : Intervention et Développement Social (université Jean-Monnet-Saint-Étienne et université Lumière Lyon 2), et en partenariat avec le parcours Politiques Sociales et Développement Territorial (PSDT) et le parcours Analyse et conception de l’intervention sociale (ANACIS).

Intitulé : Penser la vulnérabilité au singulier. Considérer la pluralité des enquêtes

Présentation partielle : cette journée d’étude s’inscrit dans un cycle de réflexions ayant pour objet « l’enquête en partage ». Il s’agit par-là de prendre acte de ce que les scientifiques (dans le cas présent les chercheurs en sciences sociales) n’ont pas le monopole de l’enquête et de considérer que leurs enquêtes sont, par bien des aspects, des enquêtes au second degré, c’est-à-dire des enquêtes sur les enquêtes que mènent ceux que l’on qualifie souvent, abusivement, d’acteurs « profanes » ou « ordinaires » – pour les distinguer de ces « experts » que seraient les scientifiques – et qui sont confrontés à l’irruption d’un trouble ou encore à des épreuves qui viennent interrompre et remettre en cause l’harmonie, la prévisibilité ou encore la rationalité de leur milieu de vie.

Deux collectifs de recherche sont invités à dialoguer : d’une part, le collectif engagé autour du programme « Polyordinaires », une recherche portant sur le quotidien des familles dont l’un des membres et polyhandicapé et, d’autre part, le collectif engagé autour du programme« Haparêtre », une recherche visant à repenser les liens entre les notions d’habiter, exister et participer à partir d’enquêtes ethnographiques sur des terrains variés.

À noter : de nombreu.ses.x membres de l’équipe Politiques de la connaissance : savoirs situés et enjeux démocratiques interviendront lors de cette journée : Béatrice Deries, Pierre Vidal-Naquet, Dominique Belkis, Anne-Sophie Haeringer, Anthony Pecqueux et Michel Peroni.

La journée se déroulera le jeudi 10 février 2022, de 9h à 16h30, à Saint-Étienne dans les locaux de l’université Jean-Monnet, Site Tréfilerie, Bât. J, dans l’enceinte de l’Amphi J. 01 (33 rue du onze novembre).

L’inscription est nécessaire via le formulaire en ligne présent au bas de la page suivante.

Un passe sanitaire vous sera demandé pour accéder à l’évènement.

Contact : Dominique Belkis
En savoir plus : présentation complète disponible sur la page Web dédiée

Publié le 18 janvier 2022