Maëlys Bar

Doctorante depuis septembre 2018 et chargée de cours à l’École Normale Supérieure de Lyon. Ma thèse, dirigée par Christine Détrez, porte sur les discours produits sur l’accouchement par césarienne et leur réception par les femmes césarisées. J’interroge l’expérience socialement différenciée de l’accouchement par césarienne au regard des normes sociales de maternité. Mon sujet se situe au croisement de la sociologie de la déviance, de la santé, du corps et de la famille, via la maternité.

Autres activités de recherche

2017 : Mémoire de master 2, sociologie « La césarienne entre « choix » et « échec » : une expérience socialement située », sous la direction de Christine Détrez.
2015 : Mémoire de master 1, sociologie « Sociologie du don caritatif. Étude des dispositions et des modes de rationalisation chez les donateurs du Téléthon », sous la direction de Josette Debroux
2018 : « Projet long de recherche » sur la maternité en Suède, Université de Stockholm. Encadrée par Elisabeth Elgán.

Enseignement

Activité complémentaire d’enseignement (depuis 2018)

  • Agrégation externe de Sciences économiques et sociales : cours de méthodologie, cours de sociologie générale (sociologie de la famille), interrogations orales, ENS de Lyon
  • Stage de terrain de sociologie (élèves de première année) : organisation, encadrement et évaluation, ENS de Lyon
  • "Sociologie du genre", séminaire PRISM, Master 1 de sociologie « Analyse des sociétés contemporaines », ENS de Lyon.
  • Encadrement et évaluation de pré-mémoire de Master 1
  • Classe préparatoire à l’enseignement supérieur (CPES) : cours de sociologie générale, interrogations orales, ENS de Lyon

Autre

Intervention en séminaire « L’étude de cas avec l’exemple de la césarienne » (Master 1 de science politique « Enjeux sociaux et politiques de santé », Université de Saint-Étienne, 25 octobre 2018)

Formation

Agrégée de Sciences Économiques et Sociales (2016)
Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, sciences économiques et sociales (2014-2018)