Journées d’étude co-org. CMW : « Penser politiquement le travail. Renouer avec un héritage refoulé » (07-08/04/2022)

Date :Du 7 avril 09:00 au 8 avril 17:00

Le Centre Max Weber co-organise, avec les laboratoires LEST, CLERSÉ et METICES (université Libre de Bruxelles), deux journées d’étude thématiques.

Intitulé : Penser politiquement le travail. Renouer avec un héritage refoulé

Peut-on avoir une perspective sociologique sur le travail sans en avoir une pensée politique ? Les chercheuses et chercheurs en sciences sociales ont toujours une pensée politique sur le travail, mais qui reste le plus souvent implicite. Ces journées se proposent de débattre de la fécondité d’une perspective sur le travail explicitement ancrée dans une vision critique et transformatrice.

À l’heure où la sociologie du travail, envahie par l’empirisme, souffre de la dispersion de ses objets et de son manque de débats théoriques, ainsi que de son renoncement au dialogue avec les autres disciplines scientifiques, ces deux journées se proposent de mettre en discussion l’actualité de l’héritage de la pensée de Pierre Naville.

La première, à partir de trois thématiques, « subjectivités », « salariat », « réseaux », au travers desquelles cette pensée semble particulièrement appropriée pour nourrir le débat avec l’apport de courants intellectuels différents. La seconde, à partir de cinq ouvrages récents faisant peu ou prou appel à la pensée du co-fondateur de la discipline.

Les journées se tiendront les jeudi 7 et vendredi 8 avril 2022, dans les locaux de la MSH LSE, en salle Elise Rivet (4e étage du 14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).

L’inscription est nécessaire via le formulaire en ligne suivant.

Contact : Sylvie Monchatre
En savoir plus : programme en pièce jointe :

JE-penser_politiquement_le_travail-programme

Publié le 7 mars 2022