Première séance du séminaire 2019 de l’équipe TIPO (08/02/2019)

Date :Vendredi 8 février 10:00-12:30

L’équipe 1, Travail, institutions, professions et organisations organise la première séance publique de son séminaire 2018-2019.

Son invitée sera Sylvie Monchatre (professeure de sociologie à l’Institut d’Études du Travail de Lyon, chercheure au Centre Max Weber).

Intitulé de l’intervention : « Salariat et jeux dans le genre »

Résumé : tout semble avoir été dit sur le salariat, aujourd’hui malmené par une législation fragilisant les protections qu’il est censé assurer. Synonyme d’une subordination en mesure de procurer une « sécurité de destin », il est opposé à l’indépendance qui associerait liberté et prise de risque. Il est ainsi largement analysé dans le cadre d’un « paradigme intégrateur » qui réunit, et ceci en dépit de tout ce qui les différencie, les travaux de Robert Castel, de Bernard Friot ou encore de Claude Didry.
Or les « puissances du salariat » ne se limitent pas à ce potentiel de socialisation du salaire ou aux statuts qu’il est en mesure de procurer. Le salariat est au cœur du rapport entre l’ordre productif et l’ordre social et contribue à déstabiliser les hiérarchies instituées. Souvent réduit à un mode d’exploitation utilisant le sexisme et le racisme pour mieux diviser les travailleurs, le salariat repose, en réalité, sur une logique marchande et normalisatrice aux effets contradictoires. Parce qu’il utilise les hiérarchies sociales et sexuées, tout en les malmenant par la mise en équivalence des activités de travail, le salariat est à la fois le lieu du maintien des inégalités en même temps que celui où celles-ci peuvent être contestées.
Nous illustrerons cette thèse, défendue dans le cadre de notre HDR, à partir de l’exemple de l’hôtellerie-restauration.

La séance se déroulera le vendredi 8 février 2019, de 10h à 12h00, en salle Enat Léger de la MSH LSE (14 avenue Berthelot - 69007 Lyon).