Axe Migrations, minorités, mobilisations

Responsable : Samir Hadj Belgacem

L’axe transversal Migrations, minorités, mobilisations rassemble des chercheuses et des chercheurs, permanent.es comme non-permanent.es, principalement affilié. es au Centre Max Weber qui analysent les dynamiques migratoires (émigration/immigration), les mobilités internationales, les politiques d’accueil des étrangers et les formes de sédentarisation dans les sociétés d’accueil (qu’il s’agisse de vie familiale, politique, associative, etc.). Ils partagent un intérêt scientifique pour l’ensemble des faits sociaux et politiques qui procèdent, à des degrés divers des migrations internationales ; en particulier de migrations vers la France et l’Europe.
Cet axe inclut une large gamme de thématiques qui occupent une position centrale au sein des controverses politiques, intellectuelles et scientifiques. Les membres de cet axe questionnent les enjeux et les tensions qui se cristallisent autour du fait migratoire et minoritaire et abordent, par exemple, les problèmes de la xénophobie, du racisme et des discriminations qui visent les étrangers, les immigrés et leurs descendants. Cet axe transversal aborde également les mobilisations de groupes minoritaires entendus dans un sens large. Dans cette perspective, il prend comme objet d’étude les luttes pour la reconnaissance, pour la mémoire, les mouvements sociaux revendiquant l’égalité de traitement et de droits comme des politiques publiques afférentes (séjour, logement, travail, santé, éducation, culture, mémoire, etc.).

L’axe transversal s’organise autour de différentes activités de recherche afin de favoriser les travaux et les réflexions collectives sur ces thématiques autour des migrations, des minorités et des mobilisations collectives pour l’égalité des droits entre nationaux et étrangers. Il vise en premier lieu à la création d’un espace d’échange autour d’un séminaire de recherche proposant des interventions de chercheuses et chercheurs extérieur. es aux laboratoires et la discussion de travaux publiés par des membres de l’axe transversal ou de travaux en cours (thèses, articles, projets de recherche). Il vise, à terme, à organiser des manifestations scientifiques (colloques, journées d’étude). Il s’appuie également sur un espace de discussion en ligne (liste mail, espace numérique, blog partagé) afin d’échanger autour de publications, de versions provisoires de textes et d’informations, intéressant les membres de l’axe transversal.
À terme, il s’agira également de promouvoir des recherches en collaborant avec différents partenaires en déposant des projets de recherche pour solliciter des financements. 

Cet ensemble d’activités s’inscrit dans une démarche de formation, puisque certaines séances seront ouvertes aux étudiants de Master à Lyon comme à Saint-Étienne permettant une socialisation à la recherche. Il vise également à apporter une professionnalisation par la recherche en impliquant des doctorant.es dans l’organisation des activités scientifiques.

Enfin, les activités de l’axe transversal s’organisent en interaction avec les acteurs de la société civile. Ces membres comme ces activités visent à apporter une contribution aux débats publics, à envisager des collaborations avec des acteurs associatifs et à participer à toutes manifestations visant à éclairer les différents enjeux en rapport avec les migrations, les minorités et les luttes pour l’égalité.

Dernières actualités

29 novembre 2022
Quatrième séance de l’axe transversal « Migrations, minorités, mobilisations » (15/12/2022)

La quatrième séance de l’axe transversal « Migrations, minorités, mobilisations » du Centre Max Weber est organisée.
Intervenant.e.s : Julien Talpin (CR CNRS en science politique, CERAPS), Hélène Balazard (...)

En savoir

7 novembre 2022
Troisième séance de l’axe transversal « Migrations, minorités, mobilisations » du CMW (17/11/2022)

La troisième séance de l’axe transversal « Migrations, minorités, mobilisations » du Centre Max Weber est organisée.
Intervenant.e.s : Hamza Aarab (enseignant vacataire à l’université (...)

En savoir